ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Pouvoir d'achat : travailler plus, un clivage qui perdure

Pouvoir d'achat : travailler plus, un clivage qui perdure

Travailler plus, un clivage qui perdure

Que répondent les Français à Emmanuel Macron lorsqu’il évoque la nécessité de travailler plus ? L’Ifop a mené l’enquête pour le Journal du dimanche et il apparaît qu’ils sont très partagés sur cette nécessité de "travailler davantage". Travailler plus est-il le seul moyen pour gagner plus ? 

 Des Français très partagés sur le "travailler plus"

D’après l’Ifop, ils sont seulement 46% à souhaiter que les Français travaillent plus alors que la majorité souhaite le contraire. Les plus favorables au "travailler plus" sont les plus de 65 ans (67%), les sympathisants des Républicains (75%) et de la République En Marche (84%). Les Français des classes populaires (ouvriers et employés) sont à 64% contre ce concept introduit par Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007, et les sympathisants des partis de gauche (LFI, PS et Europe Ecologie Les Verts) sont contre à 63%. Un vrai clivage en somme.

 Les pistes pour "travailler plus"

Pour les Français favorables à plus de travail, les différentes pistes évoquées ne remportent pas toutes les suffrages dans l’enquête de l’Ifop. L’idée de travailler plus dans l’année en supprimant un ou plusieurs jours fériés est loin de faire l’unanimité (seulement 14% favorables) car cela reviendrait à la perte d’un acquis social selon eux. Par contre, 4 sondés sur 10 pensent qu’il faut augmenter la durée du travail hebdomadaire en supprimant les 35 heures (41%), une solution privilégiée plutôt que de travailler plus durant leur vie afin d’augmenter le nombre d’années de cotisations pour bénéficier d’une retraite (seulement 25%). Sans surprise, les catégories supérieures sont en majorité favorables à ces mesures (49%) contre seulement 38% des catégories populaires.

Le pouvoir d'achat en jeu

Le pouvoir d’achat est au cœur de toutes les préoccupations et notamment de celle des actifs prêts à travailler plus. Par ailleurs, lorsque plusieurs prêts ont été souscrits, les diverses mensualités peuvent laisser un reste à vivre trop juste.  Faire racheter ses crédits s’inscrit dans cette optique pour les ménages engagés dans le remboursement de plusieurs emprunts. L’idée : les unir en un seul contrat, avec un taux et une mensualité . Si le rachat de crédit a un coût supérieur, l'intérêt est que l'on peut néanmoins baisser le montant de la mensualité afin de retrouver un reste à vivre mensuel plus confortable. Ce qui est possible notamment avec un allongement de la durée du prêt.

Posté le 17 Mai 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Hausse du pouvoir d'achat : [..]

Budget : consommer par [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.