ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Prêt à taux zéro : il a fortement reculé en 2018

Prêt à taux zéro : il a fortement reculé en 2018

PTZ recul en 2018

D’après les chiffres de la SGFGAS, le nombre de prêts à taux zéro octroyés en 2018 a connu une chute préoccupante, qui atteint 27%. Cette baisse s’explique en grande partie par le recentrage des conditions d’accession à cette aide de l’État destinée aux primo-accédants.

 Une baisse drastique du nombre de PTZ en 2018

Les chiffres de la Société de Gestion des Financements et de la Garantie de l’Accession Sociale à la Propriété indiquent qu'en 2018, le nombre de PTZ (prêts à taux zéro) octroyés en France a connu une chute notable de 27%. Leur nombre atteint ainsi environ 90 000, contre plus de 123 000 en 2017. Le recul touche aussi bien l’immobilier neuf que le logement ancien.

Le PTZ, qui est un crédit immobilier sans intérêt pour rappel, constitue une mesure d’incitation à l’achat très forte pour les primo-accédants, puisqu'il renforce sans surcoût leur capacité d'emprunt sans dégrader leur taux d'endettement. On comprend donc mieux que les conséquences se fassent directement sentir sur le secteur de la construction et de la promotion immobilière. Cette chute est d’autant plus flagrante qu’elle coïncide avec le calendrier des modifications qui ont été apportées par le gouvernement pour l’octroi de ces prêts à taux zéro.

 Une conséquence du recentrage du PTZ

En effet, les modalités du prêt à taux zéro, lancé pour stimuler et faciliter l’accès à la propriété, ont été recentrées par le gouvernement, alors que ce dernier prévoyait à l’origine de supprimer le dispositif. La nouvelle version du PTZ permet d’obtenir un prêt sans intérêt pouvant atteindre 20% du montant total d’une acquisition immobilière, contre 40% auparavant. Toutefois, il est toujours disponible jusqu’à 40% dans certaines zones tendues, mais le dispositif tend à disparaître dès l’an prochain dans ces secteurs.

Cette corrélation directe souligne l’importance d’une telle incitation pour un grand nombre de primo-accédants. De plus, cela montre que les futurs acquéreurs sont prêts à acheter un bien immobilier, mais que le critère du prix est extrêmement important, et qu’ils préfèrent décaler leur projet si le logement en question n’est pas assez abordable – via l’octroi d’un prêt immobilier sans intérêts –, ou si les mesures proposées ne sont pas assez incitatives.

Enfin, la différence d’aménagement du dispositif entre les zones montre que l’abaissement à 20% dans les zones non tendues a eu un impact fort, soulignant le dynamisme qui s’y trouvait en matière de construction et d’achat neuf avant 2018.

Posté le 08 Mars 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Crédit immobilier : stabilité [..]

Déménager et changer de vie : [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.