Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Prêt immobilier : les femmes sont plus nombreuses à acheter seules

Img - Fille_maison_mains.jpg

Vous en avez certainement entendu parler, la Journée internationale des droits de la femme est célébrée le 8 mars. À cette occasion, le courtier Empruntis a décortiqué les dossiers déposés sur son site en vue de livrer une analyse des projets immobiliers « féminins » en 2016.  

Les femmes « seules » sont plus nombreuses qu'en 2015

La femme est l'avenir de l'Homme... mais la gent féminine pense aussi à son propre avenir. La proportion « d'acheteuses seules » en 2016 est ainsi plus importante que l'année précédente (+46%), mais les hommes seuls ne sont pas en reste (+58%). À noter que les femmes seules représentent 30% des emprunteurs seuls (31.5% en 2015).

Par l'expression « femme seules », Empruntis entend les femmes célibataires (qui constituent la majorité de ce profil d'emprunteur avec 81%), les divorcées (16,90%) et les veuves (2,09%). 

Les résidences principales, projet favori des femmes (et de loin)

En même temps, ce n'est pas vraiment une surprise... Les femmes ont principalement investi dans une résidence principale (89.39%) en 2016, devant les investissements locatifs (7.89%) et les résidences secondaires (2.72%). En comparaison, les résidences principales constituent 85.05% des projets réalisés par les hommes, suivies des investissements locatifs (12.24%). 

Les primo-accédantes davantage célibataires et plus jeunes

La part des célibataires chez les primo-accédantes (celles qui achètent pour la 1ère fois) atteint 84%, soit 2,6 points de plus qu'en 2015. Loin derrière, les divorcées et les veuves représentent respectivement 15% et 1%. En termes d'âge, les célibataires acquérant pour la 1ère fois leur logement sont âgés en moyenne de 35 ans, contre 46 ans pour les divorcées et 52 ans pour les veuves.

L'âge des hommes est sensiblement identique à celui des femmes : 35 ans pour les célibataires (91% des primo-accédants), 47 ans pour les divorcés et 53 ans pour les veufs. 

Les femmes empruntent plus

Le montant de l'opération immobilière augmente de 9%, ainsi que celui de l'emprunt (+12%). Pourtant, les femmes qui sont passées par Empruntis disposent de moins de revenus (-12%) et moins d'apport personnel (-4%). Dans ce cas, pourquoi le pouvoir d'achat immobilier des femmes a donc augmenté ?

En réalité, les raisons expliquant ce gain de pouvoir d'achat immobilier ne sont pas nouvelles. Il y a évidemment les niveaux historiquement bas des taux immobiliers, mais aussi le maintien de dispositifs incitatifs, en premier lieu le Prêt à taux zéro. « En 2016, nous avons vu une plus grande proportion de célibataires et surtout des femmes plus jeunes d'accéder au crédit, confirme Cécile Roquelaure. Les conditions de financement idéales leur ont permis d'emprunter plus avec des revenus et un apport moindres par rapport à 2015 et en ne rallongeant la durée du crédit que de deux mois ! ».   

Les primo-accédantes sont....

Empruntis a dressé le portrait-robot des primo-accédantes et compare chaque donnée avec leurs homologues masculins : 

  • Âge : 36 ans et 10 mois (+8 mois par rapport aux hommes) ; 

  • Montant d'emprunt : 141 774 € (-5.16%) ;

  • Durée d'emprunt : 17 ans et 7 mois ;

  • Apport issu de l'épargne : 46 564 € (-7%)

  • Revenus : 3 180 € (-9%) ;

  • Part sans apport : 10.27% (+7%) ;

  • Part des bénéficiaires du PTZ : 24.77% (+7%) ;

  • Montant du PTZ : 56 217 €. 

CSP : les employées/salariées en tête des emprunteuses

Elles représentent 45% des emprunteurs, devant les cadres sup (24%), les fonctionnaires (23%) et les ouvriers (2%). La part des cadres diminue de 13% sur un an au profit des employées, signe que « les conditions de financement ont fortement permis à l'accès à la propriété »

Les femmes, moteurs du couple

Une autre étude scrutant les rapport femmes/achat immobilier a été publiée par le site immobilier notarial Immonot. Celle-ci révèle notamment le rôle prépondérant des femmes dans un couple dans l'acquisition. Lorsqu'un seul conjoint se lance dans ce type de projet (soit 23% à 30% des cas), il s'agit plus souvent de la femme, qu'il s'agisse des visites (14.9%, contre 7.8%), le choix final (16.3%, contre 10.9%) ou le versement du loyer lorsque les occupants sont des locataires (26.6% contre 23.7%). 

Journée de la femme : tous sur les achats immobiliers féminins

Posté le 08 Mars 2017 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités