Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

4 conseils pour renégocier son prêt immobilier

💡 Les infos clés

Renégocier son crédit immobilier peut être très avantageux pour un emprunteur, notamment en période de taux bas. En modifiant vos conditions d’emprunt, vous pouvez réduire votre durée de remboursement, mais aussi diminuer votre taux d’intérêt. En revanche, pour que votre opération soit rentable, certaines règles doivent être respectées. Vous découvrirez dans notre guide nos conseils pour bien renégocier votre prêt immobilier, comme par exemple :

- d’avoir une baisse suffisante de votre taux ;
- d’intervenir lorsque le prêt n’est pas trop ancien ;
- de ne pas renégocier son crédit si le bien va être vendu peu de temps après.

Vous souhaitez bénéficier de meilleures conditions de crédit que celles actuelles ? Votre sentiment est tout à fait fondé, pourquoi payer plus cher alors que votre situation ainsi que la conjoncture actuelle permettent d'être propriétaire à moindre coût ? Pour que votre opération de renégociation de prêt immobilier soit réussie, le Guide du crédit vous livre ses conseils.

Est-il toujours intéressant de renégocier ?

Certaines conditions sont à vérifier avant de vous lancer dans votre opération de renégociation. Notre guide vous aide à faire le point.

Conseil n°1 : s'assurer que l'écart de taux soit suffisant

Entre le moment où vous aviez emprunté et aujourd'hui, le taux immobilier de votre région a baissé ? Vous souhaitez bénéficier des conditions actuelles et c'est tout à fait logique. Cependant, il est nécessaire que l'écart de taux soit d'un minimum d'1 point pour que l'opération de renégociation soit rentable. Plus cet écart est grand, plus les frais relatifs à la renégociation sont résorbés et plus vous en percevez les bénéfices.

Conseil n°2 : s'assurer que le prêt n'est pas trop ancien

Par ancien, il s'agit de vérifier si le remboursement n'arrive pas à sa fin. Car plus le temps passe, moins il y a d'intérêts à rembourser. Si la renégociation intervient en fin de vie du crédit, vous n'aurez aucune utilité à baisser votre taux d'intérêt puisque sur les dernières années de votre prêt vous ne remboursez pratiquement que du capital. Renégocier votre crédit à ce moment-là signifie que vous réempruntez l'équivalent du capital restant dû auquel il lui sera ajouté de nouveaux intérêts. Pour que l'opération soit rentable, la renégociation doit avoir lieu au 1er tiers (avec un écart de taux d'1 point par rapport au taux initial) ou au maximum au 2ème tiers de la durée de l'emprunt (avec un écart de taux de 2 points).

Conseil n°3 : s'assurer qu'il reste un capital à rembourser suffisant

Plus le capital restant dû est important, plus la renégociation sera intéressante. En effet, si la somme est inférieure à 50 000 €, le montant à emprunter sera insuffisant pour monter un dossier de financement.

Conseil n°4 : ne pas avoir pour projet de vendre votre bien prochainement

Afin que les frais de renégociation soient amortis et que vous commencez à tirer des bénéfices de cette opération, il est conseillé de ne pas vendre votre bien rapidement. Le rachat de crédit immobilier implique souvent des frais de remboursement anticipé que vous devez amortir sur une longue durée.

Vendre avant de pouvoir profiter des économies pour lesquelles vous aviez entrepris la renégociation de votre crédit immobilier rendrait l'opération inutile.

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

4 conseils pour renégocier son prêt immobilier

Découvrez aussi...