ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Baromètres des taux
Credits > Pret immobilier > Meilleur taux pret immobilier > Taux pret immobilier 2020

Les taux de pret immobilier 2020

Le meilleur taux du moment
0,80

L’année 2020 ne ressemble en rien à 2019. En effet, 2019 a été l’année de tous les records, marquée par de fortes baisses des taux de crédit immobilier, par une production de crédits accrue, et donc par une augmentation des ventes immobilières : plus d’1 million sur toute l’année. Mais 2020 marque un tournant majeur avec les nouvelles recommandations du HCSF mais surtout la crise sanitaire qui a bouleversé le marché du crédit immobilier. Le point sur cette année pas comme les autres.

Un premier trimestre stable 

Après une année exceptionnelle, le début de l’année 2020 initie un premier changement. Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) incite les banques à respecter le taux d’endettement maximal de 33 % ainsi qu’une durée d’emprunt de 25 ans maximum. Des recommandations qui commencent à être appliquées par les organismes afin d’éviter le risque de surendettement des Français. Toutefois, les banques proposent toujours des taux de prêt immobilier très bas durant le premier trimestre. Les porteurs de projet ont pu profiter de taux à partir de 0,77 % sur 20 ans et de 0,64 % sur 15 ans en février 2020. Jusqu’au mois de mars 2020, le taux moyen sur 15 ans ne dépasse pas 1 % et il est en est de même sur 20 ans où le taux moyen ne franchit pas 1,20 % au cours du 1er trimestre.

Fin mars, le crédit se confine

La pandémie vient bouleverser cette fin de premier trimestre. Un confinement total de la population est mis en place suite aux nombreuses contaminations à la Covid-19 en France. Toute activité jugée non essentielle est alors arrêtée et aucun secteur n’y échappe, pas même le secteur bancaire. Le travail à distance est appliqué partout où il est possible et l’État met en place plusieurs aides telles que le chômage partiel ou les primes. Les banques tentent elles aussi de réduire l’impact économique de ce confinement généralisé en traitant à distance les demandes en cours en priorité. Après avoir bien intégré cette nouvelle organisation, elles ont pu traiter les nouvelles demande. Dans le même temps, les organismes bancaires se veulent prudents en augmentant sensiblement leurs taux de crédit immobilier

Malgré la crise, les barèmes des taux de prêt immobilier restent particulièrement intéressants jusqu’à l’été avec notamment des taux de 1,30 % en moyenne sur 20 ans en mai 2020 mais aussi de 1,15 % en juin 2020 sur 15 ans. La hausse des taux est très légère au second trimestre 2020 et l’impact sur votre emprunt n’est donc pas très important.

Au troisième trimestre, l’heure de la réorganisation

Malgré la fin du confinement total sur le territoire, peu de mouvements de taux sont constatés. Les banques sont en effet dans l’observation d’un marché qui tente de sortir la tête de l’eau, tandis que la menace d’un nouveau confinement et d’une seconde vague de contaminations plane toujours. Organismes bancaires comme particuliers apprennent de nouvelles méthodes avec la prise de rendez-vous en vidéoconférence par exemple. Même les agences immobilières s’adaptent en réalisant des visites virtuelles afin de permettre aux futurs acquéreurs de se projeter dans leur futur bien. 

Un premier bilan est tiré à la rentrée 2020 : de nombreux dossiers sont devenus non finançables à cause des restrictions du HCSF mais aussi de l’impact du virus sur l’économie. Plusieurs secteurs d’activité sont davantage touchés par la crise et les banques évaluent scrupuleusement les risques liés à l’emploi et aux revenus.

Une chute des taux paradoxale au dernier trimestre

Tandis que la seconde vague du coronavirus sévit partout en France, les taux de crédit immobilier connaissent une baisse fulgurante et reviennent à leur niveau de début d’année. En décembre 2020 par exemple, il est possible d’emprunter à partir de 0,48 % sur 15 ans et 0,59 % sur 20 ans. Les taux moyens se situent même à moins de 1 % sur 15 ans et à 1,15 % sur 20 ans. Ce quatrième trimestre marqué pourtant par un second confinement fin octobre, certes plus souple que le premier, affiche une baisse des taux de crédit immobilier significative. Cette chute peut également s’expliquer par la volonté des banques d’atteindre leurs objectifs de 2020, compromis par la crise sanitaire.

Cette situation s’accompagne d’un assouplissement des conditions d’octroi de crédit immobilier par l’autorité régulatrice. Ainsi, le taux d’endettement a été réévalué à 35 % au lieu de 33 % et la durée maximale d’emprunt passe de 25 à 27 ans pour les achats de biens neufs (VEFA ou CCMI). Une autre mesure annoncée à la fin du dernier trimestre devrait être appliquée à l’été 2021 : les mesures du HCSF qui n’étaient autrefois que des recommandations deviendront obligatoire pour les organismes bancaires. 

Enfin, l’année 2020 a également été marquée par l’évolution de certains dispositifs. Le PTZ (prêt à taux zéro) est ainsi prolongé jusqu’en 2022 mais un nouveau mode de calcul est mis en place. Dès le 1er janvier 2020, ce sont les revenus de l’année en cours qui seront pris en compte et non plus ceux de l’année N-2. 

Le dispositif Pinel qui concerne les investissements locatifs a également été prolongé jusqu’en 2024 mais avec une réduction progressive des avantages fiscaux. L’avantage fiscal pour un logement neuf sera de :

Ces taux seront une nouvelle fois abaissés en 2024 et passeront :

Si vous souhaitez connaître votre éligibilité aux différents dispositifs mis en place, un courtier spécialisé dans le crédit immobilier peut vous aider dans ce sens et vous accompagne de A à Z pour réaliser l’achat de votre résidence principale ou secondaire, effectuer un investissement locatif ou renégocier votre crédit immobilier.

Taux immobilier 2020 par mois

Facebook Twitter Envoyer par mail
Le meilleur taux pret immobilier
0,80
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de prêt immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.