ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
Baromètres des taux
Credit / Pret > Pret immobilier > Meilleur taux pret immobilier > Taux pret immobilier juin 2018

Les taux de pret immobilier juin 2018

Le meilleur taux du moment
1,15
  7 ans 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Tendance
Taux min 0,55 % 0,72 % 0,96 % 1,12 % 1,40 % 1,78 %
Taux moyen 1,00 % 1,15 % 1,40 % 1,65 % 1,85 % 2,65 %
Taux max 2,00 % 2,10 % 2,41 % 2,72 % 2,97 % 3,35 %
  7 ans 10 ans 15 ans
Tendance
Taux min 0,55 % 0,72 % 0,96 %
Taux moyen 1,00 % 1,15 % 1,40 %
Taux max 2,00 % 2,10 % 2,41 %
  20 ans 25 ans 30 ans
Tendance
Taux min 1,12 % 1,40 % 1,78 %
Taux moyen 1,65 % 1,85 % 2,65 %
Taux max 2,72 % 2,97 % 3,35 %

Taux fixes hors assurance relevé le 05/06/2018, comparés par rapport au 04/05/2018

Quel taux pour mon projet ?

Analyse faite au 05-06-2018

Taux de prêt immobilier en juin 2018 : le jeu subtil des banques à l'approche de l'été

Nos partenaires nous transmettent au compte-goutte leurs barèmes de taux immobilier de juin 2018. Le mot d'ordre semble être stabilité pour les taux de prêt immobilier !

Pourtant, les banques sont toujours en train de poursuivre des objectifs élevés actuellement. Si elles jouent de manière subtile sur les taux immobiliers, cette stratégie peut toutefois s'expliquer.

En effet, elles craignent, en présentant des taux immobiliers en baisse, une spirale infernale telle qu'on l'a connue en été 2015 : en effet, comme nous entrons dans la période estivale, les effectifs commerciaux vont être réduits, et les banques pourraient bien se trouver avec des dossiers en souffrance... et des clients insatisfaits. En évitant les grilles de taux de crédit immo à la baisse, elles pensent donc à éviter une telle situation.

Autre raison à cette stabilité des taux de prêt immobilier en juin 2018 : les banques continuent d'appliquer de fréquentes décotes. Les réductions sur le meilleur taux qu'elles sont prêtes à concéder sont importantes, certaines jusqu'à 40 ou 50 centimes !

Des critères d'attribution de prêt immobilier qui évoluent

Il est à noter que quelques banques jouent la carte de la souplesse pour l'attribution de crédit immobilier en juin 2018. Ce qui est une preuve que chez beaucoup, la tension est palpable. En effet, certaines banques refusaient jusqu‘alors le financement de prêt immobilier à 110% c'est-à-dire un prêt immobilier sans apport incluant le financement des frais de notaire, ou ne l'accordaient qu'aux profils qui présentaient les revenus minimums définis par la banque. Aujourd'hui ces mêmes banques acceptent de revoir leurs critères en fonction du sérieux du dossier et n'hésitent pas à financer sans apport, à 110% des emprunteurs dont le profil « ne rentre pas dans les cases » mais dont le profil est stable.

Dans ce contexte, les barèmes ont donc tendance à perdre de leur pertinence ! En effet les banques, si elles préfèrent aujourd'hui ne pas toucher aux barèmes, appliquent des décotes au cas par cas et se battent selon le type de projet du client et de son profil, également en fonction du niveau de la concurrence locale.

Autre effet constaté en juin 2018 : on atteint des niveaux significatifs de délégation dans les banques. A l'inverse d'une situation où l'on a un siège décideur pour l'ensemble du réseau, la forte délégation permet aux banques de s'aligner plus efficacement et plus rapidement sur des propositions de confrères.

Et côté emprunteur, qu'est-ce ce que contexte d'attribution de prêts immobiliers et de décotes sur les taux de crédit immobilier signifie ? Eh bien c'est plutôt positif: le fait que les banques se battent au cas par cas est une très bonne nouvelle pour les emprunteurs car ils profitent pleinement de la concurrence. Bien sûr, la condition étant de savoir comment mettre ces banques en concurrence !

Observe-t-on un printemps de l'immobilier tardif ?

Hausse des prix, manque de biens disponibles à la vente... La fin d'année 2017 mais aussi le premier trimestre 2018 étaient sous pression !

A l'inverse, on constate sur avril et mai 2018 une demande de financement pour les biens immobiliers en augmentation. La demande de crédit immobilier pour une résidence principale est ainsi en hausse de +57% en avril par rapport à mars 2018 et on constate +6% en mai par rapport au mois d'avril.

Du côté de l'investissement locatif, on constate aussi une reprise pour le prêt immobilier : en avril on note ainsi +35% par rapport à mars et en mai, +10% par rapport à avril.

Nous parlons là de dossiers finançables, avec compromis de vente signé ! La stratégie mise en place par les banques en juin 2018 devrait contribuer à solvabiliser la demande et continuer d'alimenter cette dynamique de reprise du financement immobilier.

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail
Le meilleur taux pret immobilier
1,15
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de prêt immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.