Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien
Renégocier mon crédit
Construire

Taux immobilier 2018 par région

Un premier semestre contrasté du côté du taux immobilier 2018

Un premier trimestre 2018 attentiste

En début d'année 2018, les banques sont dans l'expectative. La raison ? Un contexte pas forcément favorable aux emprunteurs où se mêlent recentrage du PTZ pour les primo-accédants et du Pinel dans le cadre de l'investissement locatif, le tout sur fond de prix de l'immobilier en hausse.

De plus, le début de l'année est le moment de la validation par le Conseil constitutionnel de la résiliation annuelle de l'assurance prêt immobilier. En effet, la loi Bourquin permet donc de changer d'assurance emprunteur à chaque date anniversaire du contrat... Potentiellement un manque à gagner côté assurance groupe.

Aussi février annonce un barème mitigé : une part importante stagne (44 %), 33 % montrent une hausse légère. Seuls 22 % des barèmes baissent. En mars le taux immobilier reste bas mais pas assez toutefois pour compenser les niveaux des prix de l'immobilier.

Au second trimestre, cap sur les décotes de taux immobilier 2018

Il faudra attendre le mois d'avril pour les banques, en retard sur leurs objectifs, commencent à appliquer des décotes importantes dans le but de gagner de nouveaux clients. Peu de barèmes sont reçus, c'est donc lors de la négociation avec l'établissement bancaire que l'emprunteur peut espérer atteindre un meilleur taux. Le retard sur objectif des banques atteint alors parfois 20 %.

Le printemps de l'immobilier ? Toujours pas au mois de mai ! Le marché immobilier est au contraire en ralentissement. Les banques poursuivent donc leurs efforts et se montrent particulièrement conquérantes dans le but de remplir leurs objectifs. Ce qui se fait également via des modifications de critères, afin d'offrir à un plus grand nombre de profils de meilleures conditions et non plus les réserver à des emprunteurs premium ou super premium.

En juin, seuls une vingtaine de barèmes sont reçus : les taux de crédit immobilier stagnent, les décotes se poursuivent.

Un second semestre favorable aux emprunteurs

L'été du crédit immobilier !

En été 2018, le taux immobilier est au beau fixe ! Une période des plus favorables pour ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier. Qu'il s'agisse de juillet ou d'août 2018, le taux de crédit immobilier demeure propice à l'achat d'une maison ou d'un appartement. En effet, le meilleur taux immobilier 2018 réservé aux profils premiums est alors de 1,12 % sur 20 ans. Une valeur similaire au plancher historique de l'automne 2016.

En septembre, les banques n'ont toujours pas rempli les objectifs qu'elles se sont fixés. Ce qui explique les décotes toujours nombreuses. Elles continuent de proposer les meilleures conditions de prêt immobilier y compris en octobre.

En fin d'année 2018, des banques jusqu'au bout dans la conquête de clients

Le rachat de crédit immobilier apparaît alors comme une solution intéressante, d'une part pour les emprunteurs qui souhaitent baisser le coût de leur crédit immobilier en négociant à l'aide des taux immobiliers bas de 2018, mais aussi pour les banques : ces emprunteurs ayant déjà été financés une première fois, ils représentent des profils moins risqués et des dossiers plus simples et concourent ainsi à l'atteinte des ambitieux objectifs de 2018.

Des objectifs presque remplis pour tous les établissements bancaires en novembre 2018. Ce n'est toutefois pas le moment de suspendre leurs efforts car certains anticipent déjà 2019 : en effet, les ambitions demeurent identiques sinon supérieures à 2018. Nous observons pour la toute fin d'année des niveaux toujours proches de l'automne 2016 : un meilleur taux 2018 compris entre 1,24 % et 1,60 % hors assurance sur 20 ans, alors que le taux de prêt immobilier hors assurance était compris entre 1,30 % et 1,70 % en 2017. Enfin, en 2016, les taux de crédit immobilier étaient compris entre 1,10 % et 1,60 % sur 20 ans, toujours hors assurance.

2018, une belle année pour le taux immobilier ! Et 2019 ?

L'année 2018 a donc commencé dans un contexte de taux immobiliers entre légères hausses et stagnations, qui ont montré un certain attentisme de la part des établissements bancaires, lié au contexte immobilier en général et en comptant avec une augmentation des prix de l'immobilier et un printemps de l'immobilier tardif. Une augmentation que les banques ont tenté de compenser d'abord à l'aide de meilleurs taux de crédit immobilier pour 2018, mais aussi en pratiquant des décotes et en assouplissant certains de leurs critères afin de permettre à plus d'emprunteurs de bénéficier de conditions de crédit immobilier attractives.

L'année 2018 aura alors été favorables aux emprunteurs qui ont pu connaître des taux similaires à ceux connus en automne 2016. Pour 2019, le début d'année s'annonce déjà à nouveau propice à l'achat immobilier.

Taux immobilier 2018 par mois

🎉 Quel taux pour mon projet ?

Taux immobilier actuel

1,48% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier