ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Baromètres des taux
Credits > Pret immobilier > Meilleur taux pret immobilier > Taux immobilier par region > Taux immobilier 2019 par region

Taux immobilier 2019 par région

Le meilleur taux du moment
0,90

2019 aura marqué l'histoire des taux du crédit immobilier. Les records de 2016 ont été largement pulvérisés. Une année qui a profité à bon nombre d'emprunteurs sollicitant un crédit immobilier mais également à ceux ayant déjà souscrit un prêt mais dont ils souhaitent réduire le coût en procédant à une renégociation. Les conditions de taux viennent contre balancer une hausse des prix de l'immobilier qui fragilisait le marché. Retour sur une année des taux région par région.

Premier trimestre 20109 : un début d'année où les taux commencent leur baisse

Les barèmes transmis par les banques permettent de comprendre l'évolution des taux immobiliers région par région. Et ce début d'année 2019 commence en douceur avec des valeurs stables par rapport à la fin d'année 2018. Les banques se positionnent encore et réfléchissent sur la stratégie à adopter pour atteindre au mieux leurs objectifs. Tandis que d'autres ont attaqué d'emblée l'année avec des baisses de taux immobiliers.

Février est le mois de la stagnation avec 38 taux immobiliers mini qui restent inchangés contre 2 en hausse, notamment en région Nord et Sud-Ouest, et 2 en baisse, en région Rhône-Alpes-Auvergne et dans l'Ouest.

Le mois de mars constitue quant à lui un tournant. Les baisses de taux immobiliers se multiplient et touchent 85 % des meilleurs taux. Les diminutions atteignent pour la plupart 25 centimes sur l'ensemble des régions de France. En ce qui concerne les taux moyens, ceux-ci chutent de 5 à 25 centimes. Les baisses les plus fortes touchent essentiellement les durées les plus longues.

Deuxième trimestre 2019 : une accélération des baisses qui fait la joie des emprunteurs

Le mois de mai bat tous les records. 37 taux mini sur 42 baissent. Sur les 42 taux moyens, 26 d'entre eux baissent contre 16 qui stagnent. En ce qui concerne le mois de juin, ce sont 83 % des taux mini qui stagnent contre 97 % des taux moyens qui chutent.

Les taux ont baissé à tel point que les détenteurs d'un prêt immobilier se posent la question de savoir s'il est intéressant ou non de renégocier leur contrat. Et en effet, cela peut être bénéfique lorsqu'il existe un écart de taux de 0,8 à 1 % au moins. Il faut également s'assurer que l'emprunteur se trouve bien au premier tiers du remboursement et que le capital restant dû s'élève au moins à 75 000 €.

C'est là que le rôle du courtier est primordial. Il permet aux emprunteurs de vérifier l'utilité de la renégociation. Il les aiguille sur les possibilités qui s'offrent à eux : baisser la mensualité ou la durée de leur crédit immobilier en renégociant avec leur banque ou en faisant racheter leur encours par un autre organisme plus enclin à leur concéder d'importantes décotes pour les compter parmi leurs clients. Et pour obtenir davantage de décote, le courtier va mettre en pratique son savoir-faire sur le crédit immobilier et va jouer le rôle de négociateur.

Troisième trimestre 2019 : des températures qui grimpent et des taux qui baissent

Aucune hausse de taux à l'horizon. S'ils ne baissent pas, ils stagnent. Des conditions idéales qui ne manquent pas d'attirer les emprunteurs indécis jusqu'ici. Sur l'ensemble des taux moyens et mini confondus (84), 71 stagnent et 12 baissent au mois de juillet 2019. Ce qui signifie qu'aucune banque de France n'observe d'augmentation de taux.

Seul hic, les délais en banques se rallongent de plus en plus. Là aussi le rôle du courtier est majeur car grâce à son expertise du métier, il peut réduire le temps de traitement en banque.

En fin de troisième trimestre, les banques réajustent leur produit d'appel : les taux mini. En effet, 2 meilleurs taux sur 25 ans augmentent de 22 centimes au mois d'août et 5 meilleurs taux sur 7 ans augmentent de 10 centimes en septembre 2019.

Quatrième trimestre 2019 : ralentissement des baisses en fin d'année

Les réajustements des quelques taux relevés en août et septembre confirment la volonté des banques de fermer les vannes du crédit immobilier. D'une part parce que les objectifs ont été atteints et d'autre part pour éviter des délais en banque trop importants. Ainsi, 59 taux sur 84 augmentent en novembre 2019. Ce qui représente plus de la moitié des taux immobiliers.

Toutefois, malgré les quelques hausses de taux immobiliers, les conditions demeurent toujours aussi attractives. Et même si cela reste difficile à prédire, l'année 2020 ne devrait pas connaître de remontée brutale des taux. Les emprunteurs devraient donc pouvoir continuer de profiter des taux bas pour réaliser leurs projets menacés par les hausses des prix de l'immobilier que le Gouvernement tente de compenser en mettant en place quelques dispositifs d'aide à l'accession et à l'investissement comme :

Taux immobilier 2019 par mois

Facebook Twitter Envoyer par mail
Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de prêt immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.