Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Taux immobilier octobre 2021 par région

Meilleur taux immobilier
0,60 %
Sur 15 ans
0,70 %
Sur 20 ans
0,95 %
Sur 25 ans
Quel taux pour votre projet ?
  7 ans 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans
Tendance
Taux min 0,25 % 0,45 % 0,60 % 0,70 % 0,95 %
Taux moyen 0,60 % 0,75 % 0,95 % 1,05 % 1,25 %
Taux max 1,60 % 1,60 % 1,80 % 2,00 % 2,35 %

Taux fixes hors assurance relevé le 22/10/2021, comparés par rapport au 05/10/2021

🎉 Quel taux pour mon projet ?

Analyse faite au 22-10-2021

Les taux immobiliers restent bas en octobre 2021

Pas de bouleversements en octobre sur le marché du prêt en région. Les taux de crédit immobilier pratiqués restent très bas, même si certaines augmentations sont observées.

En effet, 16 des 35 taux moyens communiqués par nos partenaires bancaires accusent une hausse par rapport à septembre. Cette tendance est encore plus nette pour les meilleurs taux accordés aux excellents dossiers, avec une légère remontée constatée pour la plupart d’entre eux.

Pas de quoi compromettre pour autant vos projets. 12 des 35 taux moyens transmis demeurent en baisse, et surtout, le taux immobilier sur 20 ans se maintient en moyenne à 1 % partout en France. Il peut même descendre jusqu’à 0,70 % pour les meilleurs profils !

Les taux de prêt immobilier d’octobre par région

Voici en détail l’évolution des taux immobiliers moyens selon les zones :

  • En Île-de-France, l’évolution est contrastée. Par rapport à septembre, les taux moyens augmentent pour certaines durées d’emprunt, comme sur 7 ans (0,60 % contre 0,55 %) et sur 25 ans (1,20 % contre 1,15 %), tandis qu’une baisse intervient sur 20 ans (1,00 % contre 1,05 %) ;
  • dans l’Est, la tendance est plutôt haussière, avec une augmentation du taux moyen pour les crédits sur 7 ans (0,60 % contre 0,55 %), 15 ans (0,85 % contre 0,80 %) et 25 ans (1,15 % contre 1,10 %). Aucune baisse n’est constatée en octobre ;
  • cette tendance est d’autant plus marquée en Rhône-Alpes, avec une hausse significative de 0,10 point pour le taux sur 15 ans (0,85 %). À l’exception de celui pour 25 ans, qui reste inchangé, l’ensemble des taux moyens augmentent ;
  • c’est en revanche plus stable pour la Méditerranée. Malgré une nette hausse pour le taux sur 25 ans (1,25 % contre 1,15 %) et une légère baisse sur 20 ans (1,00 % contre 1,05 %), aucun autre changement n’est observé ;
  • le Sud-Ouest est le seul endroit à ne pas subir d’augmentation ce mois-ci. Des baisses sont recensées pour trois des cinq durées analysées, notamment avec - 0,10 point sur les taux de crédit sur 10 ans (0,60 %) ;
  • les variations sont bien plus disparates dans l’Ouest, où le taux moyen sur 7 ans baisse (0,50 % contre 0,55 %), pendant que ceux sur 10 et 20 ans sont stables et que ceux sur 15 et 25 ans augmentent chacun de 0,05 point ;
  • enfin, dans le Nord, tous les taux moyens pour les prêts supérieurs à 7 ans grimpent aussi de 0,05 point. Seul le taux pour les prêts de 7 ans fait le chemin inverse pour s’établir en octobre à 0,50 %.

Maintenant, pour les dossiers les plus solides, le meilleur taux d’emprunt disponible en France sera :

  • dans l’Ouest, avec 0,26 % pour un emprunt de 7 ans ;
  • dans le Sud-Ouest, avec 0,40 % pour un emprunt de 10 ans ;
  • toujours dans le Sud-Ouest pour un emprunt de 15 ans, avec 0,55 % ;
  • dans le Nord, avec 0,70 % pour un emprunt de 20 ans ;
  • encore une fois dans le Sud-Ouest pour un emprunt de 25 ans, avec un taux de 0,90 %.

L’analyse des taux immobilier en octobre 2021

Le mouvement des taux en région est plutôt disparate. Il est donc plutôt difficile d’établir une tendance nette pour l’évolution des taux proposés par les organismes bancaires depuis le mois dernier. Une chose est sûre : les taux immobiliers restent très bas dans l’ensemble de l’Hexagone, et paradoxalement, les nombreuses variations observées dans les différentes zones du pays conduisent à une certaine stabilité générale.

Les variations sont en effet minimes, la plupart du temps de l’ordre de 0,05 point, et les augmentions sont compensées ici et là par les baisses. Cette situation s’explique par la volonté de certaines banques de rester compétitives, notamment pour parvenir à remplir leurs objectifs annuels en captant les derniers dossiers de 2021.

Après une année 2019 particulièrement riche en transactions, suivie d’une année 2020 perturbée par la crise sanitaire, le marché du crédit tend à se normaliser, avec des taux toujours très bas mais avec une offre de biens disponibles à la vente assez limitée.

Le conseil du mois

Les modalités du PTZ, qui devaient changer en 2022, ne seront finalement pas modifiées. Ce seront toujours les revenus de l’année N-2 qui seront pris en compte pour évaluer votre éligibilité au dispositif. Si vous ne dépassez pas les plafonds, n’hésitez pas à vous tourner vers un courtier pour préparer au mieux votre demande auprès d’une banque.

🎉 Quel taux pour mon projet ?

Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier