Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien
Renégocier mon crédit
Construire

Prix immobiliers : la hausse est toujours là, selon SeLoger

Ce n'est pas vraiment une surprise : les prix immobiliers grimpent depuis plusieurs mois. La dernière édition du baromètre LPI-SeLoger confirme la tendance. 

Nîmes en tête des plus fortes progressions

Les prix augmentent quasiment partout dans les 34 agglomérations étudiées par le site d'annonces. Plus étonnant, ce n'est pas à Bordeaux, Strasbourg (ces 2 villes ont vu leurs prix fortement progresser ces derniers mois) ou Paris qu'ils ont le plus fortement augmenté mais à... Nîmes.

Les biens dans la préfecture du Gard ont flambé de +12.1% sur un an pour atteindre 2 124 €. Les prix du m² restent malgré tout inférieurs à ceux de la plupart des autres villes. 

À titre de comparaison, les prix à Bordeaux ont explosé de 10.7% pour s'établir à 4 155 €. Quant à la capitale, les prix n'y bondissent « que » de 6.6%, mais le prix moyen y culmine à 8 927 €/m².   

Prix modérés et hausses relatives

Indépendamment de Nîmes, d'autres villes dont les prix immobiliers sont parmi les plus bas enregistrent de fortes progressions à 2 chiffres : +11.7% au Mans (à 1 897 € le m²), +11.5% à Besançon (2 080 m²) et +11.1% à Tours (2 671 €). 

Les autres villes  « haussières » ? 

  • +7.7% à Strasbourg, à 3 279 € le m² ; 

  • +7.6% à Lyon, à 4 279 € ; 

  • +6.9% à Brest, à 1 833 € ; 

  • +5.3% à Lille, à 3 037 € ; 

  • +5.2% à Nantes, à 3 217 € ;

  • +4.6% à Montpellier, à 2 889 € ; 

  • +4% à Rennes, à 3 052 € ; 

  • +3.8% à Toulouse, à 2 989 € ;

  • +3.6% à Caen (à 2 307 €) et Dijon (à 2 350 €) ;

  • +3.5% à Mulhouse, à 1 505 € ;

  • +3% à Amiens, à 2 352 € ; 

  • +2.5% à Clermont-Ferrand, à 2 164 € ; 

  • +2.1% à Marseille, à 2 821 € ;

  • +2% à Nice, à 4 073 €. 

Des baisses continuent d'être encore observées

Quelques irréductibles résistent plus ou à moins à l'accroissement des prix. Il y a une première catégorie où la hausse est relative : +0.5% à Villeurbanne (à 2 925 €) et +0.7% à Toulon (à 2 373 €)

Mais il y a surtout une seconde catégorie où les logement perdent, eux, de la valeur. C'est le cas à :

  • Orléans (-2.2%, à 2 158 €) ;

  • Angers (-2.9%, à 2 106 €) ;

  • Limoges (-3.7%, à 2 275 €) ; 

  • Rouen (également -3.7%, à 2 275 €) ; 

  • Le Havre (-4.7%, à 1 922 €) ; 

  • Saint-Étienne (-5%, à 1 352 €) ; 

  • Perpignan (-5.3%, à 1 530 €). 

Des taux immobiliers qui restent bas

On a également assisté ces derniers mois à un rebond des taux immobiliers. Ces derniers ne progressent pas toutefois de la même manière que les prix, les variations y sont beaucoup plus modérées. Résultat : les taux immobiliers sont toujours attractifs (1.60% sur 15 ans et 1.80% sur 20 ans actuellement)

Si vous envisagez de vous lancer dans votre projet immobilier, nous vous conseillons de mettre en concurrence les banques. Notre comparateur de prêt immobilier est là pour vous aider. Il est gratuit et sans engagement. 

Posté le 21 Aout 2017 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,40% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités