ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
J'évalue ma situation financière
Mes mensualités sont trop élevées Mon endettement est trop élevé Je vais bientôt être à la retraite Ma situation familiale a changé J'ai des retards d'impôts Je suis fiché à la Banque de France
Credit / Pret > Rachat de credit > Pourquoi regrouper mes credits ? > Ma situation financiere > Ma situation familiale a change

Ma situation familiale a changé

Situation familiale - Anticiper un changement familiale | Guide du crédit

Votre vie familiale a changé, augmentant vos dépenses ou diminuant vos revenus ? La gestion de votre budget jusqu'ici équilibré s'est vue soudainement modifiée ? Il est souvent difficile de se rendre réellement compte à l'avance de ce qu'un changement de la structure familiale (arrivée d'un enfant, départ d'un conjoint...) va réellement modifier dans notre quotidien.

Une fois devant les évènements, il faut cependant réagir vite pour s'adapter à sa nouvelle vie avant que la situation ne devienne trop critique. Le guide du crédit vous donne quelques astuces pour passer cette étape de votre vie sans perdre le contrôle de votre budget.

Naissance : adapter son budget à l'arrivée d'un enfant

L'arrivée d'un enfant demande souvent d'acheter des produits que l'on n'avait pas forcément dans ses placards : biberons, couches, lait en poudre, jouets, vêtements, poussette, chaise haute, porte-bébé, lit à barreaux... Sans compter les coûts des soins qui suivent la naissance (examen de santé, vaccins...) ou encore celui de la crèche et de la nounou. Il peut également être nécessaire de changer de logement avant l'arrivée de son enfant. Bref, un bébé demande un budget ! Et il suffit que vous ayez choisi un logement plus grand pour obtenir une chambre en plus pour que vos charges explosent. Il existe cependant des solutions pour garder le cap et retrouver l'équilibre.

Postuler à une aide de l'Etat

L'Etat prévoit des aides pour les jeunes parents dont le montant peut varier en fonction de vos revenus, de votre nombre d'enfants et si vous êtes seul ou non à les élever : prime à la naissance, allocations familiales, prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE), allocation de soutien familial (Asf), complément familiale, aides pour la garde des enfants... Selon votre situation, l'arrivée de votre enfant peut également vous donner droit aux allocations logement.

Pour bénéficier de ces aides, rendez-vous sur le site de la CAF où vous devrez déclarer la naissance de votre enfant. La démarche est différente pour obtenir la prime à la naissance : vous devez alors déclarer votre grossesse dans un délai de 14 semaines après le début de la grossesse.

bon à savoir
Votre enfant va au moins rajouter une demi-part dans votre foyer fiscal. Concrètement, cela signifie que si vous payez des impôts sur le revenu, le montant de ces derniers sera diminué. En fonction de votre situation, vous pouvez même en être exonéré. Pour avoir un aperçu de vos futurs impôts, vous pouvez réaliser une simulation gratuite sur le site des impôts.

Privilégier les enseignes appliquant des réductions pour les familles

Si vous en êtes à votre troisième enfant, vous avez droit à la carte famille nombreuse qui non seulement vous assure 30% de réduction sur vos voyages en trains mais vous ouvre également droit à des réductions dans de nombreux endroits : cinéma, parcs de loisir, supermarché, magasins de vêtements...

Pour y avoir droit, il vous suffit de faire une demande de carte famille nombreuse sur le site de la SNCF.

Il n'est pas non plus nécessaire d'attendre d'avoir 3 enfants pour avoir des réductions. Certaines enseignes appliquent en effet occasionnellement ou en permanence des remises pour les jeunes parents.

Enfin, bien sûr, privilégiez les périodes de soldes, les semaines de réduction des grandes enseignes, les achats en gros et les comparaisons sur Internet.

Réduire ses charges de crédits

Si vous avez plusieurs crédits, sachez qu'il est possible d'en réduire les mensualités en les regroupant en un seul prêt réparti sur une durée plus longue. Cela vous permettra de dégager une plus grande marge dans votre budget mensuel pour vos nouvelles dépenses de parent. Il vous sera également possible de demander une trésorerie supplémentaire si vous avez par exemple besoin de régler l'aménagement de la chambre de votre enfant.

Plusieurs établissements proposent le regroupement de prêts. Cependant les frais varient d'un organisme à l'autre, pensez donc à les comparer pour réaliser cette opération au meilleur prix. Pour en savoir plus consultez notre guide sur le regroupement de prêts.

Besoin d'un rachat de crédit ?
Obtenez votre réponse personnalisée

Séparation : vivre avec un revenu en moins

La séparation de son conjoint est une période financièrement difficile. Au-delà des dépenses ponctuelles que cela entraîne : frais d'avocat, de notaire, coût du déménagement, dépenses en rééquipement (voiture, meubles, électroménager, etc.)... il faut aussi apprendre à vivre avec un budget divisé par deux et donc à réadapter ses habitudes.

Gérer le passage de un à deux logements

Au niveau du logement, si vous étiez locataires, vous ou votre ancien conjoint devra trouver un nouvel appartement ou une nouvelle maison.

La situation est en revanche plus complexe si vous étiez propriétaires : en fonction de votre situation matrimoniale, chacune des parties peut en effet avoir droit à une part du logement appelée soulte. Si un concubin souhaite récupérer l'ancien logement du couple, il devra alors procéder à un rachat de soulte. Si au contraire, vous décidez tous deux de vous séparer du bien, il faudra en organiser la vente.

Pour en savoir plus sur ces procédures, consultez nos guides sur le rachat de soulte et la vente d'un bien.

bon à savoir
Si vous cherchez à acheter votre nouveau logement suite à votre séparation mais que votre endettement est trop élevé, vous pouvez d'abord regrouper tous vos crédits à la consommation en un seul. Cela vous permettra de diminuer vos mensualités. Les banques seront alors plus aptes à vous accorder un prêt immobilier.

S'adapter à la perte d'un revenu

En fonction de la part que représentaient les revenus de votre ancien conjoint dans votre budget, il faudra peut-être revoir certaines habitudes de consommation. Pour réadapter vos dépenses à vos nouveaux revenus, consultez notre page d'aide à la gestion du budget.

Votre budget sera d'autant plus bouleversé si vous avez des enfants et que vous avez à verser une pension alimentaire. Si en revanche, vous récupérez la charge de ces derniers, c'est vous qui bénéficiez de cette pension dont le montant est fixé pat le juge aux affaires familiales.

Si votre situation devient trop compliquée et que vous avez pris plusieurs crédits pour régler les frais de la séparation ou pour toutes raisons, vous pouvez demander un établissement spécialisé de les regrouper. Cela vous permettra de réduire vos mensualités et donc de souffler davantage dans votre budget.

Pour en savoir plus consultez, notre guide « je regroupe mes crédits »

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail
Comparaison des offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Comparateur rachat de credit
Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparaison des offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.