Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Reconfinement : quelles conséquences pour les transactions immobilières ?

Les conséquences du reconfinement sur l'immobilier

Le premier confinement entre mars et mai dernier avait marqué un véritable coup d’arrêt pour les secteurs de la construction et de l’immobilier. Cette fois, les règles sont allégées, même si certaines interdictions subsistent. État des lieux, des chantiers au crédit immobilier.

 

 

Les chantiers et les permis de construire non-affectés par le confinement

La décision d’un reconfinement a été prise fin octobre par le gouvernement en concertation avec un grand nombre d’acteurs médicaux mais aussi économiques, alors que la croissance française a déjà subi un gros coup de frein lors du premier confinement. Afin de ne pas affecter durablement le secteur, le BTP continue de fonctionner normalement pour la construction comme pour la rénovation de logements plus anciens. L’objectif affiché est de maintenir une activité de la façon la plus régulière possible pour le secteur. Aussi, l’instruction des permis de construire se poursuit normalement dans les communes et il ne devrait pas y avoir de retard conséquent. 

Fermeture des agences et mise entre parenthèses des visites de biens

Afin d’éviter au maximum les contacts physiques, les visites de biens immobiliers sont, elles, suspendues pour le moment. Seules les visites virtuelles sont permises. Les agences immobilières ne figurent par ailleurs pas dans la liste des commerces jugés essentiels par le gouvernement : elles ont dû fermer leurs portes dès le vendredi 29 octobre. Les agents immobiliers gardent néanmoins la possibilité de continuer à avancer à distance sur leurs dossiers : proposition de biens, prospection, prise de photos ou d’images 3D, mise en ligne d’annonces, etc. Les études notariales peuvent quant à elles continuer normalement leur activité via la dématérialisation des actes. Il est par ailleurs toujours possible de déménager contrairement au premier confinement : états des lieux, remises de clés, emménagement et déménagement sont autorisés à condition d’être en possession d’une attestation et des documents administratifs nécessaires pour justifier ce déplacement (bail ou acte de vente). 

Que se passe-t-il pour les demandes de crédit immobilier en cours ?

Comme lors du premier confinement, les ménages qui ont formulé une demande de crédit immobilier et attendent la réponse seront traités en priorité. Les délais devraient toutefois être plus courts qu’en mars ou avril puisque les établissements de crédits ont eu le temps de s’organiser pour fonctionner à distance. Les courtiers en crédit poursuivent eux aussi leur activité grâce à la visioconférence. L'utilisation d'un comparateur de prêt immobilier en ligne est aussi fortement conseillée. Le secteur immobilier mise sur la digitalisation pour rester à flot et soutenir un marché qui a été fortement ébranlé au premier confinement mais qui semble résister à la seconde vague.

Posté le 05 Novembre 2020 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités