ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Taux bancaires : des baisses sont toujours enregistrées

Taux bancaires : des baisses sont toujours enregistrées

Img - Taux.jpg

L’été est traditionnellement une saison propice aux hausses de taux immobiliers, mais ce n’est pas le cas en 2016. À la mi-juillet, des baisses continuent d’être observées sur la quasi-majorité des durées d’emprunt.

Pourquoi les taux immobiliers continuent-ils de reculer ?

Un facteur a joué dans ce repli quasi généralisé des taux fixes : l’entrée en lice des banques nationales. De fait, les baisses enregistrées les mois précédents étaient dues à la politique agressive des établissements régionaux. Mais ce mois-ci, ce sont les banques nationales qui se montrent plus les offensives. Une stratégie qui a un impact direct sur les taux moyens :

  • sur les 42 taux moyens présentés dans nos baromètres régionaux (7 régions, avec pour chacune d’entre elles 6 durées), 4 seulement ne bougent pas ; 

  • le recul varie entre 5 et 10 points, selon les durées et les régions. En ce qui concerne les durées d’emprunt de référence (15 ans et 20 ans), le mouvement se limite à 5 points de baisse. À noter que les taux mini (ceux accordés aux meilleurs dossiers) ne sont pas en reste, mais la tendance est moins marquée (17 taux sont stables).

Quelles sont les taux moyens sur les durées 15 ans et 20 ans ?

Un ménage peut prétendre en moyenne à un taux fixe de 1.55 % sur 15 ans et 1.75 % sur 20 ans. En « moyenne », car en réalité, des décotes allant jusqu’à 30 points peuvent facilement être négociées.

Quelles régions proposent les meilleurs taux immobiliers ?

Les écarts de taux entre les régions se sont resserrés, il n’y en a pas une qui tire réellement son épingle du jeu. Les régions Est et Méditerranée enregistrent néanmoins les taux les plus élevés (1.90 % sur 20 ans), mais les différences restent minimes (de 5 à 10 centimes).

Dois-je acheter tout de suite ?

À cette question, la réponse de Cécile Roquelaure, directrice de la communication chez le courtier Empruntis est on-ne-peut-plus-claire. « Les conditions sont extrêmement idéales pour emprunter et ce quelle que soit la durée. Emprunter n’a jamais été aussi peu cher. Pour ceux qui attendraient encore de meilleures conditions, il faut tout de même signaler qu’une baisse éventuelle de 5 à 10 centimes a un impact limité sur leur pouvoir d’achat au vu des baisses de ces derniers mois. » Et il n’est pas sûr que d’éventuelles nouvelles baisses de taux immobiliers soient rentables. « […] Attendre revient à continuer à payer plus cher votre crédit. Rien ne vous assure que ce manque à gagner sera rentabilisé par une hypothétique baisse de taux ! »

Pour bénéficier des meilleures conditions de prêt, le Guide du crédit vous conseille de passer par un courtier. Ce professionnel du financement compare pour vous les prêts immobiliers.  

Quid des prochaines semaines ?

Les taux d’intérêt fixes devraient se stabiliser début août. Au-delà, il est difficile d’émettre des projections sur leur évolution. Plusieurs questions demeurent en effet en suspens : quelle banque atteindra en premier ses objectifs ? Quel établissement remontera ses taux ? Et de manière globale, quel sera l’impact du Brexit ?

Posté le 18 Juillet 2016 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Le taux du livret A ne bouge [..]

Les priorités d'Emmanuelle [..]

Taux immobilier actuel
0,74
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.