ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Taux immobilier : une hausse ni rapide, ni forte, bien au contraire

Taux immobilier : une hausse ni rapide, ni forte, bien au contraire

La société de cautionnement Crédit Logement dresse le bilan du 1er trimestre 2017 concernant le marché immobilier. Certes, et ce n'est pas une nouveauté, les taux immobiliers ont remonté depuis décembre dernier, mais la demande est loin de s'étioler.

Le taux fixe moyen au 1er trimestre 2017

« Depuis décembre 2016, les taux remontent et à fin mars, ils avaient repris 20 points de base. En dépit des tensions qui ont affecté les marchés obligataires depuis la fin de l'été, la remontée des taux des crédits immobiliers n'a été ni rapide, ni très forte : elle reste, notamment, bien en deçà de celle des taux des obligations ».

C'est en ces termes que commence la dernière étude de Crédit Logement. De fait (et nous le constatons également dans nos baromètres), les taux fixes de prêt immobilier ont amorcé une lente remontée. Selon les statistiques de Crédit Logement, le taux fixe moyen est passé, entre novembre 2016 et mars 2017, de 1.31% à 1.51% (1.46% au 1er trimestre, dont 1.48% dans l'ancien et 1.51% dans le neuf). Si l'on prend les durées de référence 15 ans, 20 ans et 25 ans, le taux immobilier a grimpé :

  • de 1.15% en novembre à 1.36% en mars, sur 15 ans ;

  • de 1.37% à 1.57% sur 20 ans ; 

  • de 1.63% à 1.84% sur 25 ans. 

Du reste, si l'on compare avec les chiffres du 1er trimestre 2016, les taux immobilier demeurent largement en deçà de ceux de l'an dernier à la période correspondante, pourtant déjà attractifs :

  • -53 points de base sur le marché de l'ancien (1.48% sur les 3 premiers mois de l'année) ;

  • -58 points de base sur celui du neuf (1.50% au 1er trimestre 2017) ;

  • -61 points de base sur celui des travaux (1.35%).

Bon à savoir
Pour avoir une idée des taux moyens et des meilleurs taux dans votre région, n'hésitez pas à consulter notre baromètre. 

Une production et une demande qui ne fléchissent pas 

Signe que les taux bancaires sont avantageux : la demande de prêts immobiliers se montre toujours aussi dynamique. Entre le 1er trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017, la production de crédits a bondi de 29.9% en termes de montant. Au niveau du nombre de prêts, la production est également très rapide sur la même période (+22.4%)

Par segment de marché, la production de crédit dans l'immobilier ancien a explosé de 29.8% et le nombre de prêts bancaires accordés de 21.3%. Dans le neuf, l'activité augmente également sur 1 an, mais de manière moins rapide, avec respectivement +16.4% et +6.1%.

La durée moyenne des prêts bancaires au 1er trimestre 2017

La tendance est à la hausse. De 211 mois durant l'été 2015, la durée moyenne des emprunts est passée à 214 au 4e trimestre 2015, puis à 215 en mars.

Pour Crédit Logement, la « demande peut pleinement tirer avantage des taux d'intérêt qui lui sont proposés. Et les conditions de crédit actuelles facilitent la réalisation des projets d'accession, sur des durées longues : la progression des flux de la primo-accession des ménages jeunes ou modestes qui se constate depuis deux années en témoigne ».  

À noter que les prêts :

  • de moins de 15 ans représentent 11.7% de la production au 1er trimestre ;

  • de plus de 20 ans, 61% ;

  • de plus de 25 ans, 27.5%. 

Un coût du crédit qui augmente

De son côté, le coût de financement continue de grimper après une année 2016 soutenue (+4.6%). Crédit Logement note même une accélération au premier trimestre (+6.3% en glissement annuel). Le coût relatif pour un crédit s'établit à 4.01 années de revenus (contre 3.82 au 1er trimestre 2016), soit « l'un des niveaux les plus élevés depuis le début des années 2 000 ».

Crédit Logement, qu'est-ce que c'est ?

Crédit Logement est le principal organisme de caution de prêt immobilier en France. En clair, cette institution se substitue aux emprunteurs en cas de défaut de paiement. Cette solution entraîne des frais de garantie, mais elle présente malgré tout un avantage de taille : une partie de ces frais sont restitués à la fin du remboursement du prêt immobilier. 

Pour mémoire, la caution constitue l'un des 3 types de garantie existants en vue de la souscription d'un prêt immobilier, avec l'hypothèque et l'inscription de privilège de prêteurs sur deniers (IPPD)

Lorsque les emprunteurs cherchent un financement, ils ne doivent pas se focaliser sur le seul taux d'intérêt. Les frais de garantie constituent également un paramètre à prendre en compte, au même titre que l'assurance de prêt immobilier. 

L'assurance de prêt immobilier

Nous n'insisterons jamais assez, l'assurance emprunteur représente un coût non négligeable lors de la souscription d'un prêt immobilier. Il est donc important d'opter pour une assurance aux meilleurs tarifs et avec les meilleures garanties. N'hésitez pas à utiliser un comparateur d'assurance de prêt immobilier pour bénéficier d'une assurance individualisée. 

Pour mémoire, vous pouvez signer une assurance crédit autre celle proposée par votre banque : 

Posté le 02 Mai 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Construction : le secteur se [..]

PTZ : les contrats de bail [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.