ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Budget des Français : la générosité en recul

Budget des Français : la générosité en recul

dons et générosité en recul : en cause le pouvoir d'achat

Voilà un caillou dans la chaussure de ceux qui affirment que le pouvoir d’achat augmente est en augmentation cette année : le montant moyen de dons des Français est en baisse d’après l’Observatoire des générosités Odoxa pour Leetchi, France Bleu et Le Parisien.

 21€ de dons en moins par Français

Les Français donnent en moyenne 225€ par an, et ce chiffre est en nette diminution par rapport à 2018 (246€). Une baisse de 21€, dans le prolongement du recul déjà observé l’an dernier. Alors, moins de donneurs ou moins d’euros à donner ? C’est la seconde thèse qui l’emporte d’après Odoxa, puisqu’un Français sur trois a diminué le montant de ses dons. La majorité des dons (40%) est inférieure à 50€, et moins d’un donneur sur dix dépasse la somme de 500€ (8%). Seul un Français sur trois a aidé financièrement un proche alors qu’ils étaient plus de la moitié l’an dernier. Les dons aux personnes en difficulté a également reculé de 13 points (26%), tandis que ceux destinés aux associations et fondations – les plus nombreux – ont perdu 8 points (41%) et les cagnottes de crowdfunding 7 points (12%). Idem pour les dons en nature, auxquels se prêtent 77% des Français (-7 points).

 Le ressenti du pouvoir d’achat en cause

Pourquoi un tel recul de la générosité des Français ? La réforme de l’ISF est citée pour les dons les plus importants, car ils n’entraînent plus d’avantages fiscaux. Mais les trois quarts des Français attribuent cette baisse au pouvoir d’achat, notamment chez les retraités (82%) qui sont les plus généreux donateurs (294€ en moyenne à 65 ans et plus). L’autre raison avancée, c’est le manque de transparence sur l’utilisation de ces sommes pour 59% des Français. La lutte contre les maladies demeure la première cause à récolter des dons, mais la protection des animaux (30%) et l’environnement (26%) progressent, notamment chez les jeunes.

 Regrouper ses crédits lorsque le reste à vivre baisse

La baisse des dons est une preuve que le ressenti des Français en matière de pouvoir d’achat ne va pas de pair avec sa progression promise par les chiffres officiels. Le poids du remboursement des emprunts contribue entre autres à peser sur le budget des ménages qui se sont endettés pour effectuer un achat immobilier, financer leur véhicule ou s’équiper en électroménager. À ce titre, le rachat de crédit, s'il a un coût total plus important, apporte une respiration en permettant réduire le montant de ses mensualités. Pour cela, le regroupement de crédits réunit les prêts en un seul contrat d'une durée plus longue afin d’étaler les échéances et donc les dépenses liées au crédit. Une mensualité réduite via un rachat de crédit, c’est un budget moins serré et des fins de mois moins "à risque".

Posté le 09 Octobre 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Budget : prélèvement à la [..]

L'argent liquide : un levier [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.