ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Auto : les gilets jaunes, révolte 2.0 et économies sur le carburant

Auto : les gilets jaunes, révolte 2.0 et économies sur le carburant

L'origine du mouvement des gilets jaunes.

Samedi 17 novembre, c’est la date à laquelle se sont donnés rendez-vous les Français pour exprimer leur mécontentement. Si l’élément déclencheur est la hausse du carburant, plusieurs autres sujets ont rejoint la liste de leurs revendications. Retour sur ce ras-le-bol généralisé qui pourrait bien se manifester une seconde fois ce samedi 24 novembre.

L’origine de la contestation

L’appel au blocage a été lancé depuis le réseau social Facebook, qui ne compte pas moins de 33 millions d’utilisateurs Français actifs mensuellement, selon le rapport Monthly Active Users (MAUs) rédigé par Facebook. Selon une note des services de renseignement, le mouvement des "gilets jaunes" a été initié par un groupe de huit passionnés d’automobile. Une autre figure de révolte a elle aussi tenté de faire pression contre la hausse des carburants : Priscillia Ludosky. Cette automobiliste francilienne avait lancé une pétition, en mai, dont le nombre de signatures a explosé suite à l’apparition du mouvement des "gilets jaunes", à la mi-octobre, rassemblant ainsi aujourd’hui environ 860 000 signatures.

Néanmoins, le mouvement de contestation n’a ni syndicat, ni leader et ses revendications sont éparses ce qui fragilise sa portée. « Une somme de mécontentements ne fait pas un mouvement social, il faut que cela cristallise sur quelque chose et on peut en effet se demander si on n’est pas en train d'assister à cette cristallisation », affirme Jean-Marie Pernot, politologue à l'Institut de recherches économiques et sociales.

Quelques conseils pour réduire votre consommation de carburant

Jusqu’à présent, le prix du carburant n’a pas encore été revu à la baisse. Cependant, il est possible d'amortir cette hausse si l'on adopte le comportement adéquat pour se dégager du budget. Quels sont les moyens de réduire la consommation de carburant et augmenter ainsi son reste à vivre ?

Adapter sa conduite

Dans un contexte où le pouvoir d'achat des Français est toujours en baisse, la hausse du carburant, quant à elle, vient fragiliser la santé budgétaire des automobilistes. Cette augmentation influe inévitablement sur le reste à vivre (l'alimentation, le transport, l'habillement et autres dépenses du quotidien) qui baisse inexorablement. Quelques solutions existent néanmoins pour alléger votre budget consacré au transport. 
Rouler 10 km par heure en moins représente environ 5 litres de carburant économisés sur une distance de 500 km. A savoir également que la consommation double en passant d’une vitesse de 40 à 80 km/h. Il faut donc modérer sa conduite pour consommer moins. C’est dans cette optique que de nombreuses communes ont instauré un système « d’onde verte modérante ». Ceci permet de passer au vert sans s’arrêter aux feux, en roulant à une vitesse de 40 km/h, tout en restant prudent au volant.
Privilégier la conduite sans régulateur de vitesse est également conseillé car celui-ci fournit un effort constant pour garder la vitesse à un même niveau. Il est également conseillé de passer les vitesses supérieures dès les 2 500 tours sur les voitures essence et 2 000 sur les voitures diesel.

Les conseils techniques

Cela paraît évident mais pour réduire la consommation de carburant il suffit d’alléger le véhicule. S’il est équipé de coffres, de porte-vélos ou autres, n’hésitez pas à les retirer. Vous pouvez gagner 10 à 20% de carburant grâce à l’aérodynamisme. C’est également le cas pour la climatisation, il est préférable de l’allumer plutôt que d’ouvrir les fenêtres lorsque vous roulez à grande vitesse. En effet, baisser les vitres pour se rafraîchir entraîne plus de consommation de carburant que l’utilisation de la climatisation, qui elle favorise l’aérodynamisme.

Vérifier la pression des pneus aide à l’économie du carburant. Un pneu correctement gonflé empêche l’augmentation de la résistance au roulement. Des pneus "basse consommation" sont commercialisés et promettent une économie d’1 litre de carburant tous les 200 km, selon Michelin.

Il est également possible d’opter pour les véhicules hybrides ou électriques pour réduire votre consommation. Si vos revenus ou votre taux d’endettement ne permettent pas de financer un tel projet, vous pouvez faire racheter vos crédits en cours et alléger vos mensualités. Ainsi, vous pourrez prétendre à un nouveau crédit à la consommation pour financer l’achat de votre nouvelle voiture économique. Ou inclure dans votre rachat de crédit une trésorerie qui vous permettrait de financer tout ou partie du projet.

Pour vérifier s'il vous serait utile de recourir à un rachat de crédit et ce que vous pourriez en attendre, vous pouvez faire une simulation du rachat de prêt rapide et gratuite grâce à nos calculettes dédiées. Un courtier en regroupement de crédits prendra alors contact avec vous pour vous présenter l'offre la plus intéressante sur le marché. Vous pouvez également d'ores et déjà avoir une idée des mensualités que vous pourriez obtenir après rachat grâce à notre calculette. Il vous suffit pour cela de renseigner les revenus mensuels de votre foyer, les crédits et charges en cours ainsi que la durée souhaitée. 

Posté le 22 Novembre 2018 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Budget : les objets connectés [..]

Regroupement de crédits : 5 [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.