ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Budget : ce qui change en février 2020

Budget : ce qui change en février 2020

budget : ce qui change en 2020

Tout augmente ! Et ce mois de février 2020 en est une belle illustration… Hormis le jackpot de l’Euromillions qui peut désormais atteindre 250 millions d’euros, les autres augmentations sont plutôt des mauvaises nouvelles pour le budget des Français. 

Électricité, autoroutes, taxi : ce qui augmente

Le coût de l’énergie progresse régulièrement depuis plusieurs décennies. Personne ne sera donc surpris que le tarif réglementé d’EDF ait subi une hausse de 2,4% au 1er février 2020. On parle ici des tarifs bleus résidentiels. Selon la Commission de régulation de l’énergie, cela devrait se traduire par une augmentation de 21€ en moyenne de la facture annuelle d’électricité des Français. Pour les automobilistes, c’est la hausse du prix des péages qui va peser sur le budget : +0,85% en moyenne au 1er février 2020. Les plus touchées ? L’A41, l’A43 et l’A48, des voies rapides situées dans le triangle Lyon-Chambéry-Grenoble et gérées par Area (+1,07%). Les autoroutes du Sud du réseau ASF ne sont pas en reste (+0,96%). Et pour ceux qui se déplacent en taxi ? Le prix minimum d’une course augmente aussi ! 7,30€. Les forfaits entre Paris et les aéroports ont également gagné 3€vers Roissy et 2€ vers Orly…

Gaz, taux d’épargne : ce qui baisse

Le tarif réglementé du gaz a diminué au 1er février 2020 ! -3,3% en moyenne avec Engie, avec des reculs allant de 0,9% pour la cuisson à 3,5% pour le chauffage ! Mais une autre baisse est moins agréable, celle du taux du livret A qui creuse encore. On était à 0,75% ? Il passe à 0,5% en février 2020, tout comme celui du livret de développement durable. D’autres livrets d’épargne réglementés sont concernés (1% pour le livret d’épargne populaire, 0,25% pour le compte épargne logement).

Un coup dur pour le budget

En creux, c’est le coût de la vie qui continue de progresser en février 2020. Pour les ménages engagés dans le remboursement de plusieurs crédits, l'équilibre du budget peut être fragile. Lorsque le reste à vivre baisse en raison de trop nombreux prêts, il est possible selon les cas de les réunir en procédant à un rachat de crédits. Regrouper ses prêts dans un seul contrat va permettre de réduire le taux d’effort en lissant ses dettes sur une plus longue durée (et donc avec un coût total plus important), afin de retrouver un budget mensuel plus équilibré.

Il existe deux types de regroupement de crédits possibles.

  • Le rachat de crédits consommation inclut tout type de crédit conso, voire un prêt immobilier si la part de ce crédit dans l'ensemble du montant à regrouper est inférieure à 60% : le taux du rachat de crédit conso s'applique alors.
  • Le rachat de crédits hypothécaire  permet d'ajouter un prêt immobilier dans le regroupement, si son montant est supérieur à 60% des sommes à regrouper. Dans ce cas, c'est le taux du rachat de crédit immobilier qui s'applique.

Posté le 06 Février 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Surendettement : il recule en [..]

Croissance française : un [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.