ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Credit a la consommation > Actualités crédit conso > Perte d'autonomie : comment financer les travaux d'aménagement du domicile ?

Perte d'autonomie : comment financer les travaux d'aménagement du domicile ?

Le prêt ravaux comme solution pour aménager un logement adapté aux seniors

Les personnes âgées peuvent avoir besoin d’adapter leur logement en fonction du degré de leur perte d’autonomie. Il existe des solutions de financement pour leur permettre de continuer à occuper leur logement tout en leur permettant de pouvoir profiter pleinement de leur autonomie. Voici quelques conseils pour y parvenir :

Etudier le besoin

Avant de chercher les solutions, il est nécessaire d’identifier les difficultés rencontrées par les personnes âgées au quotidien. Cela permet ensuite de leur apporter les solutions les plus adaptées à leur situation. Pour cela, l’Etat a mis en place une grille d’AGGIR qui permet de mesurer le degré de perte d’autonomie d’une personne âgée. Ces degrés sont classés en 6 groupes Gir. Chaque Gir correspond à un niveau de besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Les Gir compris entre 1 et 4 ouvrent droit à l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) et nécessitent une présence et un accompagnement continu. Les Gir 5 et 6 ne sont pas concernés par l’Apa et requièrent une aide ponctuelle.

Lorsque le degré de perte d’autonomie est important et que les seniors ont besoin d’un fauteuil pour leurs déplacements, adapter le logement à ces contraintes peut s’avérer coûteux. Exemple : pour permettre la circulation du fauteuil roulant, la largeur du couloir ainsi que celle des portes doit être supérieure à 2 mètres. De même, les boîtes aux lettres, doivent se situer entre 40 et 110 cm du sol pour un accès plus aisé. La mise aux normes du logement représente alors un coût non négligeable. N’hésitez pas à réaliser des devis. Cela vous permet de savoir s’il n’est pas préférable d’emménager dans un logement déjà adapté.

Si, au contraire, le degré de perte d’autonomie n’est pas élevé, il est possible d’adapter le logement pour faciliter la réalisation des gestes du quotidien. Pour cela, il faut réaliser des travaux d’aménagement et acheter quelques équipements permettant aux seniors de conserver leur autonomie.

Les solutions financières de l'Etat

Les aides de l’ANAH

L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) a mis en place une aide financière permettant aux personnes âgées et aux revenus modestes de réaliser des travaux d’amélioration d’habitat dans le but de conserver leur autonomie. Les plafonds de revenus sont classés en deux catégories :

  • Les ménages très modestes dont le revenu annuel fiscal de l’année qui précède la demande (N-1) doit être inférieur à 21 630€. Ces ménages ont droit jusqu’à 10 000€ d’aide ;
  • Les ménages modestes dont le revenu fiscal N-1 ne dépasse pas 27 729€. Ceux-ci ont droit à une aide plafonnée à 7 000€.

Les aides de l’ANAH concernent les propriétaires occupants ou bailleurs du parc privé. Pour que les locataires accèdent à ces aides, le propriétaire doit donner son autorisation pour la réalisation des travaux. Ces derniers sont à la charge du locataire.

Les autres aides

D’autres solution existent pour permettre d’aménager un logement inadapté aux seniors comme :

  • Les aides des caisses des retraites. Renseignez-vous auprès de la caisse de retraite complémentaire concernée ;
  • Les aides de collectivités territoriales. Pour plus d’informations rapprochez-vous d’un point rénovation info service, une agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL) ou auprès des services du département concerné ;
  • Les aides fiscales comme le crédit d’impôts mis en place pour réaliser l’installation des équipements pour personnes âgées ou handicapées.

Toutes les aides pour l'amélioration de l'habitat mises en place sont soumises à conditions. Plafonds de ressources et de montant accordé, font partie des éléments pris en compte dans le calcul des aides.

Le crédit travaux pour plus de souplesse

Les aides ne suffisent pas ou les conditions d’octroi ne permettent pas d’y accéder ? Il est possible de solliciter un prêt travaux. Cette solution de financement permet d’emprunter jusqu’à 75 000€ sur 12 à 72 mois.

Pour avoir une idée plus concrète sur votre financement, vous pouvez réaliser une simulation des mensualités de votre crédit travaux. Il suffit pour cela de renseigner les informations relatives au prêt notamment : la durée et le montant souhaité. Le simulateur calcule ensuite votre crédit travaux en fonction des taux moyens appliqués actuellement.

Sachez que les taux diffèrent d’un mois à l’autre et d’une banque à une autre. Vous pouvez dénicher le meilleur taux travaux en faisant appel à un courtier. Celui-ci se charge de la recherche du prêt travaux au taux le plus bas. Il analyse votre projet et votre profil afin de vous obtenir le crédit conso sur-mesure. Il vous accompagne ensuite dans la compréhension de l’offre de prêt, sa signature et reste disponible jusqu’au déblocage des fonds.

Posté le 06 Mars 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Ma Prime Rénov : qu'est-ce que [..]

Conso : l'électroménager a [..]

Le meilleur taux crédit conso actuel
0,501210 000 €
Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Simulation prêt personnel Calcul TAEG
Simulation crédit conso

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit à la consommation
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.