Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Mon apport personnel

L'apport personnel constitue la somme non empruntée, issue généralement de vos économies, que vous « placez » directement dans votre projet immobilier. En clair, si votre apport représente 10 % du montant total de l'opération, votre demande de financement concerne alors 90 % de ce montant.

De quoi se compose l'apport personnel ?

Votre apport personnel est généralement issu de vos propres économies. Il peut s'agir :

  • de votre épargne personnelle (Livret A, PEL, CEL, Livret Développement Durable, livrets bancaires, assurance-vie...) ;
  • de donations ;
  • d'un héritage ;
  • d'un emprunt effectué auprès de votre famille ;
  • le cas échéant, du bénéfice réalisé sur la vente de votre précédent logement.

Bon à savoir


Certaines banques considèrent les prêts aidés comme un apport personnel. Il peut s'agir :

Je passe par un prêt aidé

Pour vous constituer un apport personnel, vous pouvez recourir aux prêts complémentaires. On y distingue :

  • les prêts gratuits tels que le prêt à taux zéro ou les prêts des collectivités territoriales ;
  • les prêts réduits, proposés à un niveau attractif (prêt épargne logement).

Pourquoi dois-je disposer d'un apport personnel ?

Le 1er argument est bien sûr financier : plus vous investissez de l'argent dans votre projet, et moins vous empruntez auprès de votre banque.

Mais l'avantage n'est pas seulement économique. En versant un apport, vous démontrez à la banque votre motivation et votre capacité d'épargne et de remboursement. Elle sera ainsi plus encline à vous accorder un prêt immobilier, et augmentera votre capacité d'emprunt. Vous pouvez calculer votre capacité d'emprunt via notre outil de simulation.

Bon à savoir


La capacité d'emprunt désigne le montant maximum que vous pouvez emprunter. Notre simulateur vous permet de la calculer gratuitement et en toute simplicité. Cette donnée peut se révéler intéressante avant de faire votre demande de prêt immobilier auprès de votre banquier.

Quel apport demandent les banques ?

Disposer d'un apport n'est pas une obligation dans le cadre d'un achat immobilier. Toutefois, il reste difficile d'emprunter sans disposer au départ d'un minimum de fonds.

Un apport représentant 10 % du montant de l'opération est souvent exigé par les banques, l'idéal étant un montant compris entre 20 % et 30 %. En tout état de cause, votre apport doit couvrir les frais de notaire.

Il est à noter que certains établissements peuvent accepter de prêter sans apport pour les profils disposant de revenus importants. On parle alors de financement « à 110 % ». Le prêt couvre alors l'intégralité de l'acquisition ainsi que les frais de notaire.

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !