ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Credit a la consommation > Actualités crédit conso > Confinement et consommation : une équation difficile

Confinement et consommation : une équation difficile

La production de crédit conso baisse, en cause la pandémie

La crise sanitaire a modifié les habitudes de consommation des Français, de plus en plus prudents désormais. Ce contexte se traduit par un recul des crédits à la consommation de 36% sur presque 1 an selon les chiffres de l’ASF (association Française des sociétés financières). Les Français privilégient désormais les crédits courts, moins engageants, et l’épargne de sécurité face à l’incertitude de l’avenir. 

 

Une gestion du budget plus prudente

Avec la Covid-19, les motifs de souscription d’un crédit à la consommation sont en lien direct avec la dégradation du pouvoir d’achat chez les ménages les plus modestes. En revanche, chez les plus aisés, l’incertitude de l’avenir les pousse à ne pas vouloir toucher à leur épargne. C’est du moins ce que constate Mathieu Escarpit, directeur marketing chez Cofidis dans un article paru dans le Figaro le 23 octobre dernier. Affirmation confirmée par une étude CSA qui révèle que si les Français ont épargné plus de 90 milliards d’euros pendant le confinement du printemps dernier, ils sont 14% de plus à conforter leurs positions aujourd’hui. Concrétiser un projet passe dès lors par la souscription d’un crédit à la consommation plutôt que de toucher à ses économies. 

Les crédits les plus plébiscités

Les ménages les plus modestes privilégient le 3 ou 4 fois sans frais, peu engageant et surtout gratuit. Parmi les crédits à la consommation, les crédits auto sont boostés depuis l’été dernier par la prime à la conversion et la peur sans doute aussi de prendre les transports en commun. La formule la plus choisie reste sans conteste la LOA, un marché de 853 millions d’euros selon l’ASF. Pour rappel, la location avec option d’achat est une forme de crédit affecté qui permet de louer un véhicule pendant 2 à 6 ans. A l’issue de la location, le conducteur peut soit acheter le véhicule (lever l’option d’achat), soit le rendre, soit repartir sur une nouvelle location. 

Recul des crédits renouvelables et prêts personnels

Les crédits renouvelables, pourtant au deuxième rang des crédits préférés des Français, et les prêts personnels sont en revanche boudés. L’ASF note ainsi un recul de 7.9% pour les seuls prêts personnels. Seul le crédit travaux tire son épingle du jeu. La première conséquence du confinement obligeant les Français au télétravail dans des espaces peu adaptés leur a fait prendre conscience de la nécessité d’améliorer leur habitat. Ceci dit, les crédits à la consommation marquent un recul de 20% depuis le printemps dernier et la reprise de l’épidémie ne présage d’aucune embellie malgré des taux de crédit conso pourtant encore attractifs.

Posté le 03 Novembre 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Rénovation énergétique : [..]

Rénovation énergétique : 4 [..]

Le meilleur taux crédit conso actuel
0,501210 000 €
Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Simulation prêt personnel Calcul TAEG
Simulation crédit conso
Comparaison des offres de crédit à la consommation
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.