ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier : les 3 raisons de la hausse des prix en 2021

Immobilier : les 3 raisons de la hausse des prix en 2021

Hausse des prix de l'immobilier

La crise sanitaire a certes freiné les transactions dans l’ancien ainsi que les constructions neuves. Mais elle n’a pas enrayé la hausse des prix : +6,7% sur un an selon le dernier baromètre LPI/SeLoger. Mais alors pourquoi ce mouvement haussier ? 

 

 

1. La pénurie de biens à vendre

La tension immobilière s’est renforcée avec la crise sanitaire. Le manque de visibilité sur l’avenir incite certains propriétaires à décaler dans le temps leur projet de vente. La crainte de ne pas obtenir le meilleur prix compte tenu de la conjoncture économique est réelle. Et cela se traduit par un recul des biens mis en vente de l’ordre de 10%, selon une récente étude SeLoger. À cela s’ajoute la forte baisse des biens neufs sur le marché, plombés par une crise des permis de construire et des retards sur les chantiers liés au premier confinement. Ce sont les grandes villes qui sont les premières touchées par cette pénurie de biens à vendre, ce qui contribue à tirer les prix vers le haut ,avec des courbes de progression à près de deux chiffres sur 12 mois (+9,8% pour un appartement dans l’Eurométropole de Strasbourg, +9,7% à Rennes Métropole, +9,3% à Nantes Métropole, etc.). 

2. La ruée sur des biens de qualité

La recherche de bien avec un certain niveau de confort a augmenté suite aux confinements successifs. Les biens avec extérieur, sans vis-à-vis et bien isolés (au niveau acoustique ou thermique) sont très prisés. en effet, les acquéreurs ciblent de plus en plus des logements avec un balcon, une terrasse ou un jardin. Et ils privilégient des biens avec un DPE bien placé, comprenez des performances énergétiques qui garantissent une faible consommation de gaz ou d’électricité pour se chauffer l’hiver ou climatiser les pièces en été. Conséquence : les passoires énergétiques et les appartements sans extérieur sont boudés, et cela fait mécaniquement monter le prix moyen des logements réellement vendus. 

3. La part des hauts revenus progresse parmi les acquéreurs

Le durcissement des conditions d’accès au crédit immobilier suite aux recommandations du HCSF fin 2019 a écarté une certaine catégorie d'emprunteurs. En effet, ce ne sont pas les taux du prêt immobilier qui sont en cause, car ils restent à des niveaux planchers (1,14% en moyenne en février d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA). La part des primo-accédants et des personnes aux revenus modestes a reculé en 2020, ce qui se traduit par le financement de biens davantage haut de gamme. Cela expliquerait la hausse du prix moyen de la pierre.

Posté le 18 Mars 2021 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immo : un 2 pièces, combien [..]

Immo : Acheter une cave [..]

Taux immobilier actuel
0,80
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.