ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Credit a la consommation > Actualités crédit conso > Voiture électrique : l'Observatoire Cetelem fait le point

Voiture électrique : l'Observatoire Cetelem fait le point

observatoire cetelem sur le véhicule électrique

On en parle beaucoup, mais ils restent relativement discrets sur nos routes : les véhicules électriques ont fait l’objet d’une étude de l’Observatoire Cetelem. Progrès technologiques, baisse des prix, politiques publiques incitatives, élargissement de l’offre, image auprès des automobilistes : la voiture électrique a tout pour plaire sur le papier. D’autant que le bonus écologique vient compléter un crédit auto pour en faire l’acquisition à moindre coût.

 Un choix positif, moderne et responsable

Voitures et camions sont à l’origine de 17% des émissions de gaz à effet de serre. La voiture électrique a donc un vrai rôle à jouer pour répondre aux enjeux environnementaux, économiques et sociétaux. Ils sont d’ailleurs 85% des sondés de l’Observatoire Cetelem à croire dans l’avenir du véhicule électrique. Qualifié de propre car il n’émet ni CO2, ni d’autres gaz ou particules, le véhicule électrique a un impact positif sur la qualité de l’air. Ses atouts citadins – pas d’émissions et moteur silencieux – n’échappent pas à 90% des sondés. Le véhicule électrique est jugé adapté à la ville car il permet aussi de passer outre les restrictions de circulation imposées aux véhicules thermiques dans les grandes villes.

 La voiture électrique a tout pour plaire… ou presque

Les atouts sont là, alors pourquoi une part de marché si faible ? Si les ventes de voitures électriques ont progressé de 25% en 2018 (31 000 immatriculations d’après le CCFA), elles n’ont pesé que 1,43 % du marché automobile. La première raison concerne bien sûr l’autonomie, qui reste encore un point faible aujourd’hui pour 42% des sondés. Une barrière qui reste psychologique et réserve la voiture électrique pour les petits trajets. Une autre demande importante est la possibilité de pouvoir recharger facilement la batterie. 76% des personnes interrogées jugent les infrastructures insuffisantes sur ce point. À terme, la baisse du prix des batteries et l’amélioration de leur autonomie devraient lever ces freins.

 Plus cher à l’achat, mais moins cher à l’usage

86% des sondés jugent le véhicule électrique plus cher. Pourtant celui-ci bénéficie de l’investissement des constructeurs et des politiques publiques de soutien à l’achat, notamment un bonus écologique jusqu’à 6 000€ pour les véhicules avec batterie (27% du prix d’achat). Quant à l’usage, il revient bien moins cher grâce à l’économie de carburants. Pour une Renault Zoe par exemple, qui truste plus de la moitié des ventes de voitures électrique, il sera ainsi nécessaire de contracter un prêt auto de 17 000 € pour se l’offrir neuve, le bonus écologique faisant le reste. Cela représente des mensualités d’un peu plus de 300€ sur 60 mois.

Posté le 03 Juin 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Conso : l'omnicanal devient la [..]

Action logement : des aides [..]

Le meilleur taux crédit conso actuel
0,401210 000 €
Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Simulation prêt personnel Calcul TAEG
Simulation crédit conso

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit à la consommation
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.