ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Credit a la consommation > Actualités crédit conso > Voiture électrique : toujours pas d'embellie en 2019

Voiture électrique : toujours pas d'embellie en 2019

voiture électrique ventes en baisse

Plus propre, plus silencieuse, plus aidée à l’achat et pourtant : les intentions d’achat de voitures électriques ne décollent pas. Les automobilistes restent en effet sceptiques face aux problématiques liées à l’autonomie, la recharge et le prix de ce type de véhicule, que l'on peut financer par exemple à l'aide d'un crédit auto.

 Une part de marché toujours confidentielle

Le 3e baromètre Énergie de L’Argus brise l’angélisme autour des voitures électriques, "l’avenir de l’automobile" en mode éco-responsable. Si le discours politiquement correct veut que le marché abandonne de manière certaine les véhicules thermiques pour les modèles électrique, la réalité est nettement plus contrastée, avec une part de marché inférieure à 2% (1,80%) et un crédit voiture qui demeure plus souvent orienté vers les modèles autres qu'électriques. Les intentions d’achat mesurées par L’Argus pour 2019 sont nettement supérieures à ce chiffre (10%), mais elles stagnent par rapport à 2018, tout comme pour l’hybride (23%). Qui progresse ? Les véhicules au diesel (28%, +4 points), pas loin de rattraper les voitures essence (31%, -3 points).

 Des inconvénients solidement ancrés

Le diesel, véhicule réputé polluant (10% de CO2 en plus par rapport à un modèle essence d’après l’ONG Transport & Environment), qui progresse dans les intentions d’achat, voilà un non-sens à l’heure ou les préoccupations écologiques gagnent du terrain chez les consommateurs. Mais la voiture électrique n’en bénéficie pas en raison de ses problèmes endémiques. Six Français sur dix émettent des doutes sur leur autonomie, plus de la moitié craint les contraintes de chargement et un sur deux regrette la pauvreté de l’offre sur le marché. Plus inquiétant encore ? Ils sont 47% à considérer que la voiture électrique n’est pas plus écologique que les moteurs thermiques.

 Un budget conséquent à l’achat

Lorsqu’on les interroge sur l’avenir de l’automobile, les Français plébiscitent davantage l’hybride (à 72%), alors que moins de la moitié croit en l’électrique (49%). On l’a dit, le prix est un obstacle, avec des modèles rarement sous les 30 000€, montant duquel on peut toutefois déduire le bonus écologique (jusqu’à 6 000€). Si l’on prend l’exemple d’un prêt auto de 30 000€ pour l’acquisition d’une Nissan Leaf (à partir de 35 400 €), les mensualités approchent 550€ sur 60 mois d’après une simulation Guide du Crédit (taux de 3,55%). Dans la même gamme de véhicule en version thermique, on peut s’offrir une Citroën C4 à 20 000€, soit des mensualités de crédit auto d’environ 360€ sur la même durée...

Posté le 30 Septembre 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Consommer mieux : l'attente [..]

Crédit conso : une forte [..]

Le meilleur taux crédit conso actuel
0,401210 000 €
Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Simulation prêt personnel Calcul TAEG
Simulation crédit conso

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit à la consommation
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.