ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immo : 5 points de vigilance avant un achat en VEFA

Immo : 5 points de vigilance avant un achat en VEFA

Ce que vous devez savoir avant d'acheter en VEFA

Acheter en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) est une opération bien différente d’un achat immobilier classique dans l’ancien. En plus de se projeter dans un bien qui n’existe pas encore, il faut se lier contractuellement à un promoteur pour au moins 18 mois. Et débloquer des fonds avant même la remise des clés, ce qui implique quelques spécificités pour le crédit immobilier. 

 

1. S’assurer de la fiabilité du promoteur

Une fois le contrat de réservation en VEFA signé, il s’écoulera entre 15 et 18 mois avant la remise des clés. Durant cette période, le promoteur sera le seul interlocuteur, seul garant aussi du bon déroulement de la construction. Il est donc important de bien se renseigner sur son expérience en la matière et sa solidité financière. Son chiffre d’affaires est consultable en ligne. Il est également possible de visualiser des immeubles déjà construits par lui. Il ne faut pas hésiter non plus à lui poser toutes les questions propres à rassurer, quitte à le rencontrer plusieurs fois.

2. Visualiser le projet

Si de nombreux promoteurs aujourd’hui proposent la visite en 3D d’un appartement témoin, tous ne le font pas. A défaut, demander à voir la maquette du projet peut aider à se projeter dans le futur environnement de vie. Le plan du logement est un autre document important. Il permet de voir l’agencement du logement, la distribution des pièces, leur surface. C’est d’ailleurs indispensable pour supprimer au besoin une cloison pour profiter d’un volume plus important dans une pièce de vie. Il vaut toujours mieux exprimer ses demandes de changement bien en amont !

3. S’informer sur les caractéristiques du bien

Autre point de vigilance : les caractéristiques du logement sont capitales. Elles informent sur la surface et les équipements (matériaux utilisés, type de fenêtre, type de chauffage et de production d’eau chaude, performance énergétique et acoustique) mais aussi sur ses prestations : exposition, étage, cave, parking, terrasse… Ce sera le moment de demander si des changements sont possibles, poser du plancher à la place d’un carrelage par exemple. Il faut néanmoins savoir qu’ils seront la plupart du temps facturés.

4. Lire chaque détail du contrat de réservation

Le contrat de réservation en VEFA est encadré par la loi. À ce titre, il doit comporter des éléments obligatoires comme la surface, le nombre de pièces, la localisation de la résidence ou du lotissement s’il s’agit d’une maison. Le prix doit être indiqué tout autant que la date estimative de la livraison et de la signature de l’acte de vente chez le notaire. Une annexe technique doit également être délivrée. Elle décrit les parties collectives de l’immeuble et ses équipements, la qualité des matériaux choisis, etc. Plus il y aura de détails, moins il y aura de surprises. Une fois signé, l’acquéreur dispose d’un délai de rétractation de 10 jours. 

5. S’intéresser au financement

Le paiement d’un logement en VEFA s’effectue en plusieurs fois au rythme de l’avancement de la construction. La démarche est donc bien différente de l’ancien. Cet échelonnement engendre des intérêts intercalaires, c’est-à-dire les intérêts produits mensuellement par le taux du crédit immobilier dès lors qu’une partie des fonds est débloquée. L’acquéreur dispose cependant de trois options pour rembourser son crédit immobilier:

  • commencer le remboursement du crédit dès la signature du contrat de vente ;
  • ne payer que les intérêts intercalaires jusqu’à la signature chez le notaire ;
  • démarrer le remboursement du crédit après les formalités notariées. Dans ce dernier cas, les intérêts intercalaires seront ajoutés au capital emprunté.

En revanche, à l’instar de l’achat d’un bien déjà construit, la banque évaluera la capacité d’emprunt de l’acquéreur. La durée de remboursement d’un prêt immobilier dans le neuf s’étend jusqu’à 27 ans au lieu de 25 depuis le début de l’année 2021.

 

Posté le 30 Avril 2021 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immo : les prix de l'immobilier [..]

Immobilier : les Français [..]

Taux immobilier actuel
0,75
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.