ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Crédit immobilier : le portrait-type de l'emprunteur en 2013

Crédit immobilier : le portrait-type de l'emprunteur en 2013

credit immo

Montant moyen, apport, durée d'emprunt, âge... Le courtier Empruntis.com dresse dans une enquête le portrait-type de l'emprunteur en 2013. Verdict ? « L'acquéreur moyen n'est pas, ou presque plus, Monsieur ou Madame tout le monde ».

Un montant moyen en hausse

Le constat est clair : sous l'influence du niveau bas des taux d'intérêt, le montant moyen emprunté en France a explosé en 2013. Il atteint 168 409 €, contre 159 768 € un an plus tôt.

Par région, la hausse est générale. Mais c'est en Île-de-France que l'emprunt moyen reste le plus élevé : 221 104 €, contre 202 574 € en 2012.

L'apport moyen surfe sur la même tendance

Record battu ! En 2013, les emprunteurs ont versé un apport moyen de 51 978 €. « Il ne s'agit évidemment pas de l'apport nécessaire à toute acquisition immobilière mais ce chiffre est malgré tout révélateur d'un profil moyen qui se dessine au fur et à mesure des années », précise Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis.com. Et ce « profil moyen » dispose de revenus de plus en plus importants.

Géographiquement, toutes les régions voient leur apport moyen augmenter, à l'exception du Nord et de l'Île-de-France. Des disparités sont toutefois observées. Les emprunteurs dans le Nord investissent directement 32 000 € en moyenne dans leur projet, un montant qui grimpe à 80 000 € en Île-de-France (malgré une baisse de 4 000 € par rapport à 2012).

L'addition de l'apport et de l'emprunt permet d'obtenir le montant moyen d'un bien immobilier, soit 220 387 € (hausse de 10 000 € par rapport à l'an dernier), de quoi « financer un achat de 94 m² à Rennes ou Strasbourg, mais seulement 26 m² à Paris ».

La durée d'emprunt diminue

La tendance observée ces dernières années se confirme : la durée d'emprunt est de moins en moins longue. En 2013, les acheteurs ont souscrit leur prêt sur 19,5 ans en moyenne, contre 20 ans en 2012 et 20 ans et 9 mois en 2011.

Les banques rechignent, aujourd'hui, à prêter de l'argent sur de longues durées. Le prêt sur 20 ans est « redevenu la durée phare ».

A quel âge emprunte-t-on ?

L'emprunteur moyen vieillit. De 34 ans en 2004, il est aujourd'hui âgé de 37 ans, soit un an de plus que l'an dernier. Ses revenus nets dépassent les 4 500 € mensuels, un montant qui grimpe à 5 446 € en Île-de-France (8 449 € pour Paris).

Paris définitivement à part

L'étude fait notamment un focus sur la capitale. Et là, « les chiffres donnent le tournis ».

Sur la base d'un montant moyen du bien immobilier de 463 322 € (apport : 160 658 €, emprunt : 302 664 €) financé à 3.40 % sur 20 ans, les emprunteurs :

  • disposeront d'une surface de 56 m² intramuros, ce qui reste petit pour une famille ;
  • devront rembourser 1 740 € par mois, soit des revenus nets nécessaires de 5 220 €.

Pour les emprunteurs qui ne disposent pas d'un apport de 160 658 €, la mensualité s'élève à 2 663 €, ce qui implique des revenus nets de 7 989 €. Conclusion : « l'acheteur parisien est donc de plus en plus riche car si la baisse des taux a permis de faire diminuer l'apport moyen, cette baisse de l'apport est compensée par un montant de l'emprunt qui bondit (+27 000 € en un an) ».

Le mécanisme est limpide : les emprunteurs qui ont moins d'apport doivent emprunter plus et donc, disposer de revenus toujours plus élevés.

Posté le 20 Novembre 2013 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier parisien : quel est [..]

Empruntis.com : et la région [..]

Taux immobilier actuel
0,77
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.