Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Crédit immobilier : la Banque de France a dressé son bilan pour 2019

bilan du crédit immobilier en 2019 par la Banque de France

La Banque de France a dressé le bilan de l’année 2019 du crédit immobilier. L’encours a progressé de 6,8% grâce à 258 milliards d’euros de nouveaux prêts, liés notamment à la baisse des taux et aux renégociations et rachats.

Une fin d’année euphorique

L’encours de crédit immobilier se chiffrait à 1078 milliards d’euros, soit une croissance de 6,8% sur l’année. La production de prêt immobilier de janvier à décembre a atteint 258 milliards d’euros, soit 44 milliards de plus qu’en 2018. Le dernier trimestre a affolé les compteurs : 71,6 milliards d’euros ! Soir 7,5 milliards d’euros qu’au trimestre précédent. Le second trimestre (135,7 Mrd€) a d’ailleurs été plus prolifique que le premier (122,3 Mrd€), et c’est dû en grande partie à la baisse des taux du prêt immobilier tout au long de l’année.

Une forte baisse des taux immobilier au fil des mois

Si les données de la Banque de France ne correspondent pas précisément à celles de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la courbe est la même : les taux du crédit immobilier à long terme et à taux fixe ont reculé tout au long de l’année 2019. Elle avait débuté à 1,50% pour se terminer à 1,17% (-0,33 point). L’institution donne aussi l’évolution récente pour le taux du prêt immo à court terme ou à taux variable : il a glissé de 1,44% en juillet à 1,29% en fin d’année.

Le boom des renégociations et rachats

Phénomène logique compte tenu de la baisse des taux, les opérations de rachats de crédit immobilier et de renégociations ont gonflé les chiffres de 2019. Elles ont représenté en volume 53 milliards d’euros sur l’année, une nette augmentation par rapport à 2018 (+18 Mrd€). Leur part a représenté le quart des contrats signés en décembre, et même près de trois sur dix le mois précédent (28,7%), contre deux sur dix en juillet dernier (19,6%). L’optique de pouvoir réduire le coût de son prêt immobilier, de baisser le montant de ses mensualités ou la durée de remboursement a fait naître des vocations de négociateurs chez les emprunteurs, dont certains ont pu s'entourer de conseils d'experts tels les courtiers pour optimiser l'opération.

Vers une baisse de l’activité en 2020

Le durcissement des conditions d’accès au crédit immobilier annoncé par le Haut Conseil de stabilité financière en décembre porte ses premiers effets depuis le début de l’année. Cela signifie que les chiffres de 2019 devraient être difficiles à égaler si les banques se montrent plus sélectives dans leurs dossiers de financement. Le HCSF a en effet invité les établissements prêteurs à cesser les crédits immobiliers sur des durées supérieures à 25 ans ou avec un taux d’effort supérieur à 33%.

Posté le 19 Février 2020 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités