ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Crédit immobilier : les chiffres qui contredisent l'embellie

Crédit immobilier : les chiffres qui contredisent l'embellie

crédit immobilier certains chiffres contredisent une embellie

Si l’activité du marché de l’immobilier a pu être associée à la baisse des taux d’intérêt, certains chiffres remettent clairement en question ce scénario. Mais, si le nombre d’acquéreurs augmente, pourquoi le pourcentage d’emprunt ne connait-il pas d’évolution significative ?

 Des transactions immobilières qui battent les records !

Malgré la hausse des prix boostée par la conjoncture actuelle, les transactions ne cessent de s’envoler et le marché de l’immobilier est en pleine santé ! Selon la Fnaim, 970 000 ventes ont eu lieu en 2018 en dépit du fait que l’indice Insee indique une augmentation des prix dans l’ancien de 3,2% en métropole. Pour autant, peut-on dire que le dynamisme du marché immobilier soit directement lié à la baisse des taux d’intérêts des crédits bancaires ?

 Une évolution de la production de prêts bancaires étonnamment plate

Si le nombre de transactions a explosé en 2018, ce n’est pas le cas de la demande de prêts bancaires à l’habitat, qui, selon les chiffres livrés par l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), aurait chuté de 26%, et, ce, malgré des taux d’intérêt de prêt immobilier qui n’ont cessé de diminuer. Effectivement, l’activité des banques apparaît plutôt plate, comportant une part importante de renégociations ou de rachats de crédit immobilier.

 Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes

Malgré des conditions d’emprunt idéales, les chiffres sont explicites. Si l’on en croît l’Observatoire des crédits aux ménages, 31,4% des couples avaient souscrit un emprunt dont le taux avoisinait 3,9% en 2012. En 2017, 30,8% des ménages portaient un prêt immobilier alors que le taux d’intérêt avait chuté à environ 1,46%. Aucun lien de corrélation ne pourrait être mis en œuvre entre la baisse des taux et la croissance des investissements immobiliers.

Même s’il n’existe pas d’explication avérée, nous pouvons toutefois avancer l’hypothèse que la hausse des prix du marché immobilier puisse être un frein à l’investissement, malgré des taux d’emprunt bas, surtout pour des primo-accédants.

Posté le 21 Octobre 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immo : en 2018, le marché [..]

Estimation immobilière : les [..]

Taux immobilier actuel
0,74
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.