ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier neuf : les professionnels en alerte

Immobilier neuf : les professionnels en alerte

L'immobilier neuf en danger en raison des conséquences de la crise sanitaire mais aussi des recommandations du HCSF qui réduisent le nombre de ménages éligibles.

«On ne créera pas le futur cadre de vie des milléniaux en misant tout sur la rénovation des petites villes et l’explosion supposée du télétravail.» C’est le constat d’Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers. Pour préparer le monde d’après-Covid-19, il faut construire de nouveaux logements. 

 

Une offre de logements réduite de moitié

Il y a d’abord la réalité des chiffres, implacable : les signatures de contrats de réservation dans le cadre de la VEFA au premier trimestre 2020 ont affiché un recul de 30% par rapport à la même période un an plus tôt, et tout n’est pas imputable au confinement qui ne pèse que pour deux semaines ici. Dans le même temps, les mises en vente ont diminué de moitié, ramenant l’offre commerciale à seulement 91 000 logements neufs. «Le renouvellement de l’offre est insuffisant pour répondre à la demande» s’est même alarmé Éric Verrax, président de l'observatoire du Centre d’études de la conjoncture immobilière à propos du marché lyonnais frappé de pénurie

Les conséquences du confinement

Il y a ensuite l’expression d’une angoisse teintée de colère. «Nous alertons depuis des mois sur les difficultés que nous rencontrons dans l’obtention des permis, sur l’indisponibilité des entreprises du BTP, sur la hausse des coûts de construction» explique Alexandra François-Cuxac de la FPI, pointant également la surenchère de la crise sanitaire avec les chantiers mis en sommeil, les services instructeurs et les études notariales en activité réduite tout comme les banques en matière de crédit immobilier, ou encore l’interdiction des déménagements. «Tout reprend, mais trop lentement» juge-t-elle, appelant à un changement de discours et de mentalité autour de la construction immobilière. 

Réagir ou mourir

La croisade de la FPI n’est pas un cavalier seul. Grégory Monod, Président des constructeurs, promoteurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB), pointe quant à lui le maintien des recommandations du Haut conseil de stabilité financière en matière de prêt immobilier. À savoir un respect strict d’une durée maximale d’emprunt de 25 ans et d’un taux d’endettement maximum de 33%, ce qui a conduit à réduire le volume de crédits immobiliers signés depuis le début de l’année… et par ricochet le volume de ventes de maisons neuves (-36% à fin avril sur trois en glissement annuel). Il appelle à renforcer les dispositifs d’aide à l’achat dans le neuf (PTZ, APL Accession, Pinel) pour préserver l’emploi dans le secteur immobilier. 

Outre la menace d’une offre de logements trop faible, le ralentissement de l’immobilier neuf crée le risque de voir les prix exploser. Et cela dans une période où le pouvoir d’achat des Français se réduit en raison de la crise sanitaire.

Posté le 23 Juin 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Taux immobiliers : entre [..]

Crise sanitaire : les métiers [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.