ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Location avec option d'achat : et pourquoi pas dans l'immobilier ?

Location avec option d'achat : et pourquoi pas dans l'immobilier ?

Ce que souhaiterait développer In’li, filiale d’Action Logement, c’est le leasing immobilier à l’image de ce qui se fait déjà pour le secteur automobile. Les ménages locataires auraient donc le choix après 5 ans d’occupation d’acheter leur logement. Le but étant de baisser le prix des logements neufs et faciliter ainsi l’accession à la propriété.

 

Le leasing immobilier : une solution économique ?

Selon Benoist Apparu, ex-ministre du Logement, aujourd’hui président du directoire d’In’li (filiale d’Action Logement), il est possible de réduire le ticket d’entrée de l’accession à la propriété par la mise en place du leasing immobilier. L’idée est de permettre aux ménages d’être locataires de leur logement neuf pendant 5 ans, puis d’avoir la possibilité d’acheter leur bien moins cher que lors d’une acquisition classique. En effet, In’li achète les appartements en lots avec un prix inférieur de 10 à 15% par rapport à un achat réalisé à l’unité. Les locataires souhaitant acheter leur logement paieront le même prix que celui affiché 5 ans auparavant, les protégeant ainsi de l’inflation immobilière. Ainsi, au terme de la location, et si leur situation leur permet d’emprunter, ils pourront souscrire un crédit immobilier afin de financer leur acquisition.

L’indivision : un moyen d’alléger davantage la facture ?

Autre piste de réflexion pour Benoist Apparu : c’est de jouer l’indivision pour baisser le prix des logements neufs. Ainsi, le logement sera détenu à la fois par les locataires et par In’li. Pour la partie détenue par l’organisme In’li, le ménage continue de verser un loyer. Pour l’autre, il en est propriétaire en injectant des fonds grâce à un crédit immobilier, par exemple.

Si le foyer venait à s’agrandir ou que sa situation financière venait à évoluer positivement, il sera ensuite possible de « racheter les m² dont jusqu’ici il était locataire » soutient Benoist Apparu. Si, à l’inverse, le ménage souhaite quitter les lieux, il lui suffira de vendre ses parts.

Autre solution, proposée par l’ex-ministre du Logement, pour permettre de baisser le ticket d’entrée de l’accession à la propriété neuve pour les ménages Français : acheter uniquement les murs et être ainsi propriétaire du terrain. Faire la distinction entre le foncier et le bâti permettrait donc de réduire le coût d’acquisition.

Toutefois, si ces solutions ne voyaient pas le jour, il est important de noter qu’il existe déjà des aides mises en place par l’Etat afin de faciliter l’accession à la propriété, que le logement soit neuf ou ancien. Vous pouvez, par exemple, solliciter un prêt à taux zéro qui vous permettrait de financer une partie de votre acquisition sans verser d’intérêts. Vous réduisez ainsi le coût total de votre crédit. A noter que le PTZ est délivré sous certaines conditions. Pour vérifier votre éligibilité et avoir d’ores-et-déjà une idée du montant que vous pourriez obtenir, rendez-vous sur notre simulateur de PTZ.

 

 

Posté le 12 Aout 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Taux bas : comment ils [..]

Financer un appartement : [..]

Taux immobilier actuel
0,75
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.