Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Crédit immobilier : quel avenir pour l'immobilier neuf en 2021 ?

Les taux de crédit immobilier favorables à l'achat dans le neuf

Si l’ancien s’est montré résilient, l’immobilier neuf a été impacté de la crise sanitaire de 2020. Report des élections municipales, confinement et resserrement des conditions d’accès au crédit immobilier se sont ligués contre les promoteurs et les acquéreurs. Avec les taux bas du crédit immobilier et des conditions d’octroi assouplies, 2021 sera-t-elle plus favorable au neuf ? 

Marché du neuf : un bilan 2020 compliqué

La vente de logements neufs a chuté de 30% lors des trois premiers trimestres de 2020, par rapport à 2019. Soit environ 34 000 logements en moins selon l’Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). La baisse de l’offre est tout aussi importante : -40 % par rapport à l’année précédente, soit 36 000 logements en moins. Cette baisse généralisée touche tout à la fois la primo-accession et l’investissement locatif, ainsi que l’ensemble des régions. 

La crise sanitaire et l’accès restreint au crédit dans le viseur

Les conséquences de la crise de la Covid-19 sont évidemment à pointer du doigt. Les deux confinements, ainsi que les secousses économiques dues à l’inactivité ont retardé les chantiers et ralentis les commercialisations. Mais d’autres raisons, comme le report des élections municipales, ont retardé la délivrance des permis de construire et les mises en chantier. Quant au resserrement de l’accès au crédit immobilier, suite aux recommandations du HCSF fin 2019, il a eu pour conséquence la réduction du nombre de dossiers finançables. La durée d’emprunt sur 25 ans ainsi que le taux d’endettement limité à 33% ont aussi bien affecté les primo-accédants, que les investisseurs. Enfin, la hausse des prix (+3,9 % en 2020 d’après la BPCE) n’a pas aidé. Elle s’explique par la flambée des prix du foncier dans les grandes métropoles, terrain de jeu favori des promoteurs. 

À quoi s’attendre en 2021 ?

En desserrant les conditions d’accès au crédit immobilier, le HCSF penche vers la redynamisation du marché. La durée de remboursement maximale est notamment allongée à 27 ans pour le financement des achats en VEFA, ce qui devrait débloquer certains dossiers. Autre facteur positif pour 2021 : les taux d’intérêt très bas du crédit immobilier, qui devraient demeurer à des niveaux planchers. Néanmoins, la baisse de l’offre devrait se prolonger selon les prévisions de la BPCE. À cela s’ajoute l’interruption du Pinel pour les maisons individuelles. Néanmoins, le neuf demeure pertinent pour les acquéreurs en quête d’un logement confortable, éco-performant et bien situé. Ce qui est également valable pour les investisseurs, d’autant que le Pinel est prolongé jusqu’en 2024 pour le logement collectif.

Posté le 12 Janvier 2021 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités