ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier : des taux d'intérêt bas, mais pas de tendance claire

Immobilier : des taux d'intérêt bas, mais pas de tendance claire

« L’année 2014 débute sans réelle tendance nette affichée ». Le message, clair, est signé du courtier  en crédit en ligne Empruntis.com dans sa dernière lettre mensuelle sur l’évolution en janvier des taux d’intérêt fixes des crédits immobiliers. Concrètement, cela se traduit de plusieurs manières : des baisses de 0.05 % sur 10 ans et 30 ans, une hausse de même ampleur sur 20 ans, et un statu quo sur 7, 15 et 25 ans.

Résultat, début février, les durées 15 ans, 20 ans et 25 ans s’établissent respectivement à 3.15 %, 3.55 % et 3.95 %.

Pour Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis.com, « […] l’absence de réelle tendance est assez révélatrice de la position actuelle des banques : d’un côté les taux directeurs, les fameuses OAT (ou obligations assimilables du Trésor) encore très basses et même en baisse et de l’autre une volonté de garder des marges sur ce produit afin de rester en ligne avec les critères de Bâle 3 ».

La conséquence ? « Un statu quo de façade révélateur d’une vigilance bancaire sur leurs fonds propres mais également d’une surveillance entre les établissements afin de rester actif sur le marché sans prendre de risques non calculés. Comprendre : prêter oui, mais pas à n’importe quel prix ».

Plusieurs paramètres à prendre en compte dans les prochains mois

Quid des prochaines semaines ? Le courtier table sur une stabilité des taux à court terme, jusqu’au printemps immobilier. Au-delà, ils devraient remonter progressivement pour atteindre « un niveau flirtant avec les 4 % sur 20 ans au dernier trimestre 2014 ».

Tout dépendra en fait de plusieurs paramètres : l’impact de la dette française auprès des investisseurs étrangers, la confirmation ou non de l’amélioration de la conjoncture économique dans les autres pays européens, le retour de la titrisation et l'instauration de la loi Hamon.

Sur ce dernier point, l'explication est simple. Cette loi autorisera les ménages à résilier au bout d'un an leur contrat d'assurance emprunteur. Les banques pourraient donc être tentées de répercuter sur leurs taux d'intérêt la « volatilité » de ces contrats.

Lettre Empruntis – Janvier 2014

Posté le 05 Février 2014 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier francilien : [..]

Immobilier neuf : une nouvelle [..]

Taux immobilier actuel
0,75
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.