ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Prêt à taux zéro : le dispositif réintégré en zone B2 et C

Prêt à taux zéro : le dispositif réintégré en zone B2 et C

Coup de théâtre. Le Président de la République Emmanuel Macron est revenu sur les récents rabotages du Prêt à taux zéro (PTZ), des Aides personnalisées au logement (APL) et du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite). Concrètement, il est toujours question de coupes, mais celles-ci seront désormais progressives et moins franches.  

La zone C réintégrée dans le PTZ

En septembre dernier, le gouvernement annonçait sa stratégie logement, projet s'inscrivant dans un objectif d'économies et de rationalisation des aides immobilières.

Mais le recentrage de certains dispositifs avait fait grincer des dents, notamment celles des professionnels du bâtiment. Et c'est justement aux « 24 Heures du Bâtiment » organisées à Paris par la Fédération française du bâtiment (FFB) qu'Emmanuel Macron est revenu sur les mesures prévues.

Le chef de l'État s'est voulu rassurant et a annoncé quelques concessions. Premièrement, les zones les moins tendues (là où l'offre de logements couvre la demande) ne sont plus écartées du PTZ dans le neuf. Ou en tout cas, pas tout de suite. Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, qui est lui aussi intervenu durant l'événement, a annoncé le maintien du dispositif dans ces zones en 2018 et 2019

Mais cette continuité ne s'effectuera pas sans contrepartie. Emmanuel Macron envisage de ramener dans ces zones le plafond du PTZ à 20% du montant global du financement (contre 40% précédemment).

Pour mémoire, le gouvernement proposait initialement : 

  • d'exclure la zone C du PTZ neuf à compter du 1er janvier 2018 ;

  • de le prolonger d'un an en zone B2, avec une réduction à 20% du montant maximum.

Le PTZ est un prêt complémentaire au prêt immobilier principal proposé par la banque. 

Pourquoi cette volte-face ? 

« Je vous ai entendu et j'ai aussi entendu les maires ruraux qui nous ont alertés sur le fait que ça pouvait, chez eux, freiner l'activité, en tout cas donner le sentiment d'une fracture qui pouvait s'installer », justifie Emmanuel Macron. Un grand nombre d'acheteurs auraient, de fait, été mis sur le carreau avec la suppression du PTZ neuf. Lorsque la stratégie du gouvernement avait été annoncée, la LCA-FCB était montée au créneau pour annoncer un nombre compris entre 50 000 et 70 000 ménages. 

Quid du Cite ?

Du côté du Cite, il était prévu que les travaux liés à des portes, fenêtres et vitrages en soient exclus à partir de janvier prochain. Il en sera autrement. Le rabotage sera progressif, et moins abrupte. Si cette décision a été accueillie favorablement par les professionnels du bâtiment, le Président de la République dénonce toutefois certaines incohérences touchant le dispositif. 

« La porte blindée n’a rien à voir avec la réhabilitation environnementale. Il faut recentrer ce dispositif et se limiter au double vitrage à finalité thermique ». Emmanuel Macron souhaite que des discussions soient mises en place avec les professionnels du secteur en vue de « quelque chose de plus intelligent ». 

Posté le 09 Octobre 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Assurance de prêt immobilier : [..]

Taux immobilier : des banques [..]

Taux immobilier actuel
0,75
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.