ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Assurance de prêt immobilier : des milliards d'économies en perspective

Assurance de prêt immobilier : des milliards d'économies en perspective

Le 1er janvier 2018 est une date à marquer d'une pierre blanche pour le marché de l'assurance de prêt immobilier. C'est en effet à partir de l'année prochaine que les ménages pourront résilier leur assurance emprunteur à la date anniversaire du contrat. Et selon le courtier Réassurezmoi, les perspectives d'économies s'annoncent juteuses pour les assurés

Résiliation, date anniversaire, comparaison : de quoi parle-t-on ?

Flashback. En mars dernier, l'amendement Bourquin était voté, ouvrant la voie à la résiliation annuelle des contrats d'assurance crédit. Avant cette date, les assurés pouvaient changer d'assurance jusqu'à 1 an après la signature du prêt immobilier (loi Hamon, 2014). 

Ces deux dispositions complètent la loi Lagarde, votée en 2010, et permettant aux ménages de souscrire une assurance de prêt autre que celle proposée par leur banque (on parle de délégation d'assurance).

Pourquoi ces mesures ont-elles été adoptées ? Ces 3 dispositions visent à favoriser la comparaison des assureurs pour que les emprunteurs obtiennent des tarifs plus avantageux. Car l'assurance de prêt a un poids qui n'est pas négligeable : c'est le 2e poste de coût dans un financement immobilier, juste après les intérêts. Les assurances proposées par les banques sont en moyenne 25% supérieures à ceux des assureurs proposant la délégation d'assurance.


Quand recourir à la délégation d'assurance ?
En résumé, 3 possibilités s'offrent aux emprunteurs pour comparer les assurances de prêt :

  • au moment de la négociation du prêt immobilier (loi Lagarde) ; 
  • jusqu'à 1 an après la signature du crédit immobilier (loi Hamon) ; 
  • à chaque date anniversaire du contrat d'assurance (amendement Bourquin). 

Quelles conséquences pour les emprunteurs et les banques ?

La résiliation annuelle pourrait bien changer la donne. Actuellement en situation de quasi-monopole (90% de parts de marché), les banques pourraient perdre jusqu'à 450 000 emprunteurs, soit 8% de leurs clients

En termes d'économies possibles pour les emprunteurs, l'étude table sur la bagatelle de 2,8 milliards d'euros. Et il s'agit d'une estimation basse.

Comment les banques vont-elles réagir ?

À cette question, Réassurezmoi esquisse un scénario. Selon le broker, les banques devraient au départ se montrer attentistes et regarder comment le marché va évoluer. « L'évolution », justement, se traduirait par une perte importante de parts de marché durant 2 ou 3 ans. 

Il leur faudra donc trouver une solution pour reconstituer leurs marges. Cela pourrait passer par des assurances plus avantageuses ou par une... remontée des taux immobiliers

Comment comparer les assurances de prêt immobilier ?

Vous l'avez compris... Pour bénéficier des meilleures offres, il faut mettre en concurrence les sociétés d'assurance de prêt immobilier. Mais pas besoin de frapper à la porte des assureurs près de chez vous pour leur demander des devis. Notre comparateur vous permet d'accéder aux meilleures propositions du marché, sans bouger de chez vous.

Vous remplissez en quelques minutes notre formulaire, et des propositions vous sont instantanément envoyées. Vous êtes ensuite contacté par un conseiller qui vous aidera à comparer les assurances de prêt.

Posté le 10 Octobre 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Prêt : des taux immobiliers [..]

Prêt à taux zéro : le [..]

Taux immobilier actuel
0,58
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.