Crédit consommation : obtenez le meilleur taux

Comment financer le changement de ses fenêtres ?

Changer ses fenêtres : comment obtenir un financement ?

Que vous souhaitiez changer des fenêtres anciennes et plus au goût du jour ou que vous envisagiez des travaux de rénovation pour améliorer votre confort sonore ou thermique, le remplacement de fenêtres constitue un investissement élevé qui peut constituer un frein à votre démarche de modernisation.

Le prix d'une porte-fenêtre peut notamment rapidement se chiffrer en milliers d'euros. Heureusement, de nombreuses aides existent désormais pour alléger considérablement votre facture. Tour d'horizon des dispositifs de financement visant à améliorer votre isolation et à renouveler vos ouvertures.

Pourquoi changer ses fenêtres ?

Quel que soit le type de fenêtre que vous envisagiez de poser (oscillo-battant, oscillo-coulissant, fenêtre à galandage, fenêtre à soufflet), le remplacement de vos parois vitrées pourra répondre à plusieurs objectifs :

  • Gagner en confort : remplacer vos fenêtres permet d'améliorer l'isolation de votre logement. Ainsi, vous limitez grandement l'inconfort des épisodes de froid en hiver et des fortes chaleurs en été en homogénéisant la température entre les pièces. Vous empêcherez également l'humidité sur les murs conduisant à terme à l'apparition de moisissures. Des fenêtres en double vitrage voire en triple vitrage vous permettront de réduire de façon notoire les nuisances sonores de l'extérieur tout particulièrement si vous habitez en ville.
  • Réaliser des économies d'énergie en réduisant considérablement les ponts thermiques autour des encadrements. La pose de fenêtres en double vitrage peut permettre de diminuer de 40 % les déperditions de chaleur par rapport à des fenêtres en simple vitrage.
  • valoriser votre bien : en cas de revente ou de mise en location de votre bien, un remplacement de fenêtres, portes-fenêtres, volets, velux ou stores donnera de la valeur à votre bien. Il permettra au futur acquéreur de se projeter directement dans le logement sans avoir à prévoir une enveloppe supplémentaire pour son budget.

Quelles aides financières directes pour changer ses fenêtres ?

Les pouvoirs publics ont mis en place divers mécanismes d'incitation financière afin de renouveler les équipements et améliorer l'isolation du parc immobilier français. Ces dispositifs prennent notamment la forme de subventions directes adressées aux propriétaires réalisant ces travaux.

MaPrimeRenov :

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRenov agglomère désormais les anciens dispositifs CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique) concernant l'isolation thermique des parois opaque et vitrées versée sous forme de déduction ou de remboursement ainsi que l'aide Agilité de l'ANAH.

A la base destinée aux foyers les plus modestes, l'aide MaPrimeRenov est désormais ouverte à tous les propriétaires (occupants ou non) qui envisagent de remplacer leurs fenêtres et ce, quels que soient leurs revenus. Ce remplacement doit concourir à l'amélioration de l'isolation des parois vitrées en passant d'un simple vitrage à un double vitrage au minimum.

Le montant de l'aide est en revanche indexé sur les revenus des propriétaires classés selon 4 tranches de revenus matérialisées par des couleurs (Bleu, Jaune, Violet, Rose). L'aide pourra débuter autour de 40 € par équipement pour les foyers les plus aisés pour atteindre 100 € par équipement pour les ménages les plus modestes.

Elle est plafonnée à un montant total de 20 000 € par logement tous les 5 ans. Les travaux doivent enfin être obligatoirement effectués par un artisan agréé RGE.Vous pouvez réaliser une simulation sur le site Faire développé par le gouvernement en partenariat avec l'ADEME pour calculer rapidement le montant de l'aide à laquelle vous pouvez prétendre pour votre projet de remplacement de fenêtres.

L'aide "Habiter Mieux" de l'ANAH :

Elle s'adresse aux foyers modestes propriétaires bailleurs ou occupants d'un logement de plus de 15 ans souhaitant moderniser leur équipement. Elle peut atteindre 35 % du montant total des travaux engagés dans la limite de 7 000 € pour les ménages modestes et 50 % du montant total des travaux engagés dans la limite de 10 000 € pour les ménages très modestes.

Les travaux effectués doivent avoir permis un gain d'au moins 25 % de performance énergétique pour ouvrir droit à cette aide, ce qui n'est pas toujours le cas avec les fenêtres. Les ménages qui la sollicitent ne doivent par ailleurs pas avoir perçu d'autres aides de l'Etat dans les 5 années précédentes. Elle n'est a fortiori pas compatible avec le dispositif MaPrimeRenov.

La Prime Énergie

La Prime Énergie s'inscrit dans le cadre des CEE (Certificats d'Économie d'énergie) qui font figure de mécanismes de contrainte incitant les fournisseurs d'énergie à contribuer au renouvellement du parc immobilier énergétique français sous peine de sanctions financières. Ces fournisseurs d'énergie, et à leur suite les hypermarchés (Leclerc, Carrefour, Auchan) qui leur ont emboîté le pas, doivent mettre en place des actions pour accompagner les ménages dans leur démarche de transition énergétique.

Ces démarches prennent généralement la forme de Chèques Énergie, de primes, de bons d'achat ou de coupons de réduction remis après la fin des travaux. La Prime Énergie concerne tous les ménages mais son montant dépendra également des revenus du foyer.

Une simple demande en ligne (réalisée avant la signature du devis) suffira pour bénéficier de ces aides. Les travaux devront là encore être réalisés par un artisan RGE.

La Prime Énergie est cumulable avec la plupart des autres aides hormis celles de l'ANAH et pourra atteindre jusqu'à 3 000 € pour un remplacement de fenêtres en fonction notamment des critères de performance des produits choisis.

Les aides indirectes pour changer ses fenêtres :

Les aides indirectes peuvent prendre la forme d'exonération d'impôts, de facilité de paiement ou encore de tarifs préférentiels à l'achat.

L'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) :

Les propriétaires souhaitant remplacer leurs fenêtres peuvent bénéficier de prêts sans intérêt (les intérêts sont payés par l'Etat) jusqu'à 30 000 € maximum remboursables sur 15 ans. L'éco-PTZ est accordé pour la réalisation d'au moins 2 types de travaux de nature différente. Pour être éligibles à l'Eco-PTZ, les travaux de remplacement doivent concerner au moins la moitié des fenêtres ou porte-fenêtres en simple vitrage donnant sur l'extérieur.

Les fenêtres, portes-fenêtres, fenêtres de toit, doubles fenêtres visant à renforcer une fenêtre existante sont toutes concernées par ce programme. Ce dispositif permet de financer à la fois l'achat du nouveau matériel, la dépose des anciennes fenêtres ainsi que les frais d'installation. Les travaux doivent là encore être effectués par un artisan RGE. L'Eco-PTZ est un prêt classique qui doit être souscrit auprès d'un organisme bancaire agréé.

Le dispositif Denormandie :

Le programme de défiscalisation Denormandie permet à un propriétaire bailleur réalisant des travaux de rénovation énergétique de bénéficier de réductions d'impôts pendant plusieurs années en fonction de la durée de la location du bien dans l'une des 222 villes de taille moyenne concernées. Ces exonérations s'élèvent à :

  • 12 % pour une location de 6 ans
  • 18 % pour une location de 9 ans
  • 21 % pour une location de 12 ans

Le montant des travaux réalisés doit se chiffrer à au moins 25 % de la valeur totale du bien (dans la limite de 300 000 € de dépenses). Ces travaux doivent en outre, permettre une amélioration d'au-moins 30 % de la performance énergétique et concerner 2 des 5 catégories de travaux suivantes :

  • le remplacement de chaudière
  • l'isolation des combles
  • l'isolation des murs
  • le changement de source d'eau chaude
  • et donc l'isolation des fenêtres

La TVA à 5,5 %

Le remplacement de fenêtres conduisant à l'amélioration de la performance énergétique d'un logement ouvre droit à une réduction de TVA à 5,5 % (contre 10 % habituellement) pour la réalisation des travaux. Une simple déclaration CERFA remise à l'artisan vous permettra de bénéficier de ce tarif spécial pour le remplacement de vos fenêtres.

L'achat des fenêtres doit impérativement être effectué par l'artisan.Ce taux de TVA préférentiel s'applique pour les propriétaires de logement achevés depuis plus de 2 ans et destinés à l'habitation.

Des aides diverses et variées pour financer vos fenêtres

D'autres aides plus ou moins directes peuvent être obtenues notamment à une échelle plus locale. Il s'agit notamment :

  • des chèques énergie permettant dans certains cas de financer une partie des travaux de rénovation.
  • des aides d'Action Logement pour les revenus modestes dans les zones de forte tension immobilière consistant en une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu'à 20 000 € et des taux d'intérêt de 1 % pour un emprunt maximal de 30 000 €.
  • des aides des collectivités locales pour des travaux d'éco-rénovation et des remplacements de matériel améliorant la performance énergétique (installation de fenêtres à vitrage isolant notamment).

De nombreuses communes proposent enfin une exonération de taxe foncière totale ou partielle pour les propriétaires réalisant des travaux d'économie d'énergie pour une durée de 5 ans à la suite des travaux effectués. Le montant des travaux engagés doit alors être supérieur à 10 000 € sur un an ou 15 000 € sur 3 ans.

🎉 Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

Le meilleur taux crédit conso actuel

0,50% sur 12 mois

Pour un prêt personnel d'un montant de 15 000 €, hors assurance.

Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Capacité d'achat conso
Simulation prêt personnel Simulation prêt personnel
Calcul TAEG Calcul TAEG
  • Simulation crédit conso

Comment financer le changement de ses fenêtres ?