Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Prêt immobilier : tout sur la transférabilité

Cela fait plusieurs mois qu'on le dit : malgré une lente remontée des taux immobiliers observée depuis décembre, ces derniers continuent à se situer à des niveaux extrêmement bas. Reste que personne ne peut prévoir leur évolution dans les prochaines années.

En d'autres mots, rien ne dit que les emprunteurs pourront profiter, dans 2, 5 ou 10 ans, des mêmes conditions de taux favorables. Une clause peut néanmoins vous permettre de conserver les avantages de votre prêt et de vous protéger contre le risque d'envolée des taux immobilier : la transférabilité du prêt immobilier

Le transférabilité de prêt, quésako ?

Le mot paraît technique, mais l'opération consiste tout simplement à transférer les conditions de votre prêt actuel vers le financement d'un nouveau bien immobilier

Admettons que pour votre 1er achat immobilier, vous ayez acheté un deux-pièces l'an dernier, quand les taux d'intérêt avaient atteint leur plus bas niveau historique. Quelques années plus tard, vous achetez plus grand suite à un heureux événement

Si vous disposez de la transférabilité du prêt, votre nouveau logement sera financé en partie par votre 1er prêt. Le financement de votre nouvelle acquisition inclut de fait 2 lignes de prêt : 

  • une 1ère partie relative au prêt actuel. Son montant est celui du capital restant dû ; 

  • une partie correspondant au nouveau crédit immobilier que vous souscrivez aux conditions du moment. 

L'enjeu est clair : les conditions avantageuses de la 1ère ligne de prêt permettent de diminuer le coût global du financement.

De manière globale, si vous avez le choix entre une offre de prêt proposant un taux attractif, et une seconde avec un taux immobilier un peu supérieur mais incluant la transférabilité, il vaut mieux peut-être réfléchir avant d'opter spontanément pour la 1ère. Surtout si vous n'envisagez pas votre acquisition immobilière comme un investissement à très long terme. 

Un transfert de prêt se négocie-t-il ?

Généralement, non. Tout dépend de la politique commerciale des banques. En clair, celles-ci appliquent la transférabilité ou non à l'ensemble de leurs clients, et non au cas par cas.

Vérifiez les conditions générales du crédit. Celles-ci indiquent s'il est possible de transférer ou non son prêt et, le cas échéant, les modalités d'application. Attention car celles-ci peuvent varier d'un établissement à l'autre. Parmi les conditions exigées, les banques peuvent demander par exemple : 

  • que les biens acheté et vendu soient de même nature ; 

  • l'accord de Crédit Logement ; 

  • celui de l'assureur ; 

  • ou que la vente et l'achat aient lieu le même jour. 

Posté le 14 Septembre 2017 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités