Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Taux immobilier mai 2021 par région

Meilleur taux immobilier
0,61 %
Sur 15 ans
0,75 %
Sur 20 ans
1,01 %
Sur 25 ans
Quel taux pour votre projet ?
  7 ans 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans
Tendance
Taux min 0,21 % 0,39 % 0,61 % 0,75 % 1,01 %
Taux moyen 0,65 % 0,75 % 0,95 % 1,10 % 1,35 %
Taux max 1,55 % 1,85 % 1,90 % 2,10 % 2,30 %

Taux fixes hors assurance relevé le 20/05/2021, comparés par rapport au 05/05/2021

🎉 Quel taux pour mon projet ?

Analyse faite au 20-05-2021

Taux de prêt immobilier : des valeurs inchangées

C’est l’heure de faire le point sur les taux de crédit immobilier en région. Et ce que l’on peut déjà observer, grâce aux barèmes bancaires, c’est que les taux d’emprunt stagnent pour la plupart sur des valeurs planchers.

Sur les 35 taux du marché (5 durées, 7 régions), 31 restent fixes par rapport au mois dernier et 4 baissent de 0,05 point. Du côté des taux mini, ceux réservés aux meilleurs profils, nous observons davantage de mouvement. 13 taux restent fixes, 13 autres baissent mais 9 augmentent +0,02 et +0,12 point.

Globalement les taux restent donc quasiment identiques au mois d’avril. Les conditions sont toujours aussi favorables pour ceux qui souhaitent concrétiser leur projet. En effet, il est possible depuis plusieurs mois maintenant d’emprunter à 1,10% en moyenne sur 20 ans. Pour un crédit immobilier de 400 000€, cela représente un coût total du crédit de 45 795€.

Zoom sur les taux en région

Observons les taux de crédit immobilier région par région pour comprendre leur évolution :

  • 13 taux mini stagnent, soit 37% ;
  • 10 meilleurs taux augmentent, soit 29% des taux mini ;
  • 12 meilleurs taux baissent, soit 34% des taux mini.

Du côté des taux moyens, voici ce que l’on observe :

  • 31 taux restent stables, soit 88% des taux du marché qui restent fixes par rapport au mois dernier.
  • 4 taux du marché qui baissent, soit 11% des taux moyens.

Ainsi, la lecture des barèmes bancaires région par région, nous montre que les taux de crédits immobiliers moyens stagnent pour la plupart. Les seuls mouvements enregistrés sur cette catégorie de taux sont des baisses. Du côté des taux immobiliers mini c’est plus hétérogène, mais ils restent proches des valeurs planchers.

Zoom sur l'évolution des taux de prêt immobilier

Pour comprendre l’évolution des taux, analysons les valeurs de plus près, durée par durée depuis le mois dernier :

Du côté des meilleurs taux :

  • Sur 7 ans : tous les taux stagnent à 0,30% sauf le taux mini de la région Nord qui perd 0,07 point et s’établit à 0,21% ;
  • Sur 10 ans : 5 taux mini stagnent et 2 baissent de 4 à 5 centimes pour s’établir à 0,45% en Ile-de-France (contre 0,5% le mois dernier) et 0,39% au Nord (contre 0,43% en avril) ;
  • Sur 15 ans : tous les meilleurs taux augmentent sauf en région Nord. Les hausses sont comprises entre 2 et 12 centimes. La région Nord, elle, voit son taux baisser à 0,61% ;
  • Sur 20 ans : 2 taux mini baissent, 3 augmentent et 2 stagnent. En effet, les hausses varient entre 1 et 4 centimes. Quant aux baisses elles sont de l’ordre de 5 centimes ;
  • Sur 25 ans : tous les meilleurs taux baissent entre 2 et 6 centimes excepté en région Sud-Ouest où il augmente. La hausse s’élève à 3 centimes ;

En ce qui concerne les taux immobiliers moyens :

  • Sur 7 ans : tous les taux du marché restent fixes par rapport au mois dernier ;
  • Sur 10 ans : même constat. Tous les taux moyens restent inchangés par rapport au mois d’avril ;
  • Sur 15 ans : tous les taux immo moyens restent fixes sauf pour 2 régions qui enregistrent une baisse. Le Nord et l’Est voient leur taux moyen baisser de -0,05 point et -0,01 point respectivement ;
  • Sur 20 ans : 5 taux moyens restent stables et 2 baissent. Les baisses concernent les régions Nord et Rhône-Alpes qui voient toutes deux leur taux du marché sur 20 ans baisser de -0,05 point.
  • Sur 25 ans : aucun mouvement n’est constaté. En effet, tous les taux du marché restent fixes pour le 2ème mois consécutif à 1,35%.

Notre analyse des taux d'emprunt en mai

En cette mi-mai, nous constatons ainsi que les taux se maintiennent à des niveaux très bas, au grand bonheur des emprunteurs qui souhaiteraient concrétiser leur projet immobilier avant la rentrée.

En effet, les taux d’emprunt sont à des niveaux planchers. Les quelques mouvements enregistrés restent très légers. Ils s’expliquent par la volonté des banques de se positionner sur un marché très concurrentiel. Certaines augmentent leurs taux pour accélérer leurs marges. Tandis que d’autres baissent les taux pour attirer davantage de clients.

Toutefois, si les banques sont ouvertes à l’octroi de crédits, elles restent tout de même vigilantes lors de l’étude des dossiers. L’apport personnel reste une condition primordiale à l’obtention d’un crédit immobilier. Rappelons que l’apport permet de prouver à la banque la bonne gestion de vos revenus. Et dans un contexte où la prudence est de mise, il est conseillé de présenter a minima 10% du coût total de l’opération.

Cette somme permettra de payer les frais annexes comme :

  • Les frais de notaire qui représentent environ 7 à 8% dans l’ancien et 2 à 3% dans le neuf ;
  • Les frais de garantie (hypothèque ou caution) qui s’élèvent jusqu’à 2% du capital emprunté ;
  • Les frais de dossier demandés par la banque qui sont généralement compris entre 500 et 1 000 euros ou 1% du montant du prêt.

Si vous ne disposez pas d’apport personnel, vous pouvez faire valoir la bonne gestion de vos revenus ainsi qu’une épargne même faible mais régulière. Un courtier en crédit immobilier vous aidera à dénicher la banque qui acceptera de vous financer.

🎉 Quel taux pour mon projet ?

Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier